/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par RTBF

Les élèves ont lâché des ballons noirs en guise de protestation.

 

Élan de solidarité, ce jeudi matin, à l'athénée royal Jean Rostand de Philippeville pour Idris 19 ans Il vient de Guinée-Conackry et est étudiant en secrétariat. Il est arrivé seul en Belgique à l'âge de 16 ans mais vient de recevoir l'ordre de quitter le territoire. Un millier d'élèves étaient réunis dans la cour de l'école. Ils ont lâché des ballons noirs en guise de protestation.

 

A l'athénée de Philippeville, tous les élèves parlent de d'Idris comme d'un jeune homme attentionné et parfaitement intégré. Idris s’intéresse à la politique belge, il est aussi chanteur de rap à ses heures. Madeline, 17 ans, est dans sa classe :

"Il a de grandes valeurs humaines, il est positif tout le temps, ce n'est pas celui qui va chercher la misère, chercher à embêter son monde. Il n'a jamais rien demandé à personne et c'est lui qui est puni".

Quand les amis d'Idris ont décidé de se mobiliser pour lui, la direction et les enseignants de l'école ont tout de suite dit oui, explique Nadine Collinet, professeur d'économie :

"Je n'ai pas envie d'une Belgique monochrome. Je n'ai pas envie que nous rejetions ces gens qui sont différents par leur couleur de peau. je pense que chaque situation mériterait d'être analysée au cas par cas".

Indignez-vous, c'était le mot d'ordre ce jeudi matin à l'athénée et pour beaucoup c'est une première, comme pour Ludivine 18 ans :

"Je voyais l’immigration d'un mauvais œil mais quand je vois la situation d'Idris, je change complètement d'avis et je comprends leur situation".

Elèves et professeurs espèrent garder Idris auprès d'eux. Idris souhaite terminer ses études en Belgique puis retourné en Guinée pour travailler.

Commenter cet article