/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

Guinée : le FBI apporte un éclairage sur la corruption autour du gisement de fer Simandou

Les masques tombent dans l’affaire de corruption autour du transfert du gisement de Simandou, un vaste gisement de fer en attente d’exploitation en Guinée. Un citoyen français, au cœur de l’enquête internationale, aux mains des Etats-Unis, a avoué à New York sa tentative de soudoyer un témoin clé. Sa manœuvre a consisté à faire signer de fausses déclarations et à faire disparaître des preuves, a expliqué un communiqué du Département américain de la justice.

Cet intermédiaire dirigeait une société employée en Guinée par BSGR, un conglomérat minier lié au milliardaire israélien Beny Steinmetz, dans le cadre de l’obtention de concessions en 2008. Pour rappel, BSGR avait investi 165 millions $ dans la licence de Simandou dont elle a revendu 51% des parts pour 2,5 milliards $ à la compagnie brésilien Vale en 2010.

L’excessive plus-value a éveillé des soupçons de corruption et a poussé la Guinée à engager, en 2011, contre BSGR, une procédure judiciaire récupérée en partie par les USA dans le cadre de leur politique de lutte contre la corruption à grande échelle.

Après six années de flou dans cette affaire, Me Marc Bonnant, avocat de l’intermédiaire français, vient de rappeler que son client, qui a reconnu avoir fait obstruction à l’enquête américaine, «n’a jamais mis en cause ni BSGR, ni Beny Steinmetz; pas plus qu’il n’a indiqué avoir agi pour le compte de l’un ou l’autre», rapporte le journal suisse Le Temps.

Selon les écoutes téléphoniques du FBI, l’intermédiaire français avait tenté d’acheter le silence d’une veuve de l’ancien président guinéen, exilée en Floride.

En Guinée, cette avancée importante est saluée et le ministre guinéen de la Justice, Cheik Sako s’est félicité du « soutien sans relâche des Etats-Unis dans la lutte contre la corruption en Guinée».

agence ecofin

Commenter cet article

Rokiatou Millimono 15/03/2014 10:55

Grace a la clairvoyance de notre cher President Alpha conde , que la Guinee a eu enfin raison sur les corrompuent et les corruputeurs Internationale.Sinon notre richesse serait prader sans qu´on ait aucune idee comment elle a ete octroyer aux grands bandit Internationaux. qui veulent avoir tout dans ce monde,