/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

Inquiétudes en Guinée: les autorités sanitaires sont "débordées" par la fièvre Ebola

La fièvre hémorragique Ebola aurait fait 59 morts en Guinée, selon le dernier bilan. Médecins sans frontières a lancé une mission d'urgence pour aider les autorités sanitaires qui sont "débordées".

Le bilan s'alourdit de jour en jour. Samedi, le ministère de la Santé guinéen a revu le nombre de morts à la hausse dans l'épidémie de fièvre Ebola qui sévit dans le pays : "Elle a fait au moins 59 morts sur les 80 cas recensés par nos services sur le terrain", a déclaré à l'AFP le chef de la vision prévention au ministère de la santé, le Dr Sakoba Keita. Vendredi, le bilan faisait état de 29 décès.


Le taux de létalité du virus Ebola atteignant 90%, ce nouveau bilan risque malheureusement de ne pas être définitif. Dans cette course contre la montre, les autorités sanitaires guinéennes reconnaissent qu'elles sont "débordées". "Nous luttons contre cette épidémie avec les moyens du bord, avec le concours des partenaires (OMS, MSF, Unicef), mais sachez que c'est difficile, mais nous y parviendrons", ajouté le Dr Keita.


Mission d'urgence de MSF

Médecins sans frontières vient en effet de lancer une mission d'urgence en Guinée. Pas moins de 24 médecins, infirmiers, logisticiens et spécialistes de l'hygiène et de l'assainissement sont déjà sur place et d'autres personnes vont venir renforcer cette équipe. Pour éviter la propagation du virus, qui est très rapide dans le cas d'Ebola, l'ONG a mis en place des structures d'isolation. « La mise en place de ces structures est indispensable pour éviter la propagation de la maladie, qui est très contagieuse, » a dit le Dr Esther Sterk, spécialiste des maladies tropicales à MSF. « Du personnel spécialisé y fournit des soins aux patients présentant des signes d’infection ».

Pour cette mission d'urgence, MSF a indiqué que par ailleurs, il achemine actuellement environ 33 tonnes de matériel via deux avions charter au départ de la Belgique et de la France, afin d’apporter le plus rapidement possible des médicaments, du matériel médical et logistique nécessaire pour l’isolation des patients, l’assainissement et la protection des équipes.

Commenter cet article