/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par Ici Lomé

Probable découverte du virus Ebola au Togo ? Panique au sein de la population

Le Virus Ebola est-il finalement découvert au Togo ? Difficile de le savoir mais, depuis quelques jours, un phénomène attire l’attention des togolais à travers les réseaux de téléphonie du pays

Depuis que la Guinée est victime du ravage de ce virus mortel, tous les pays voisins et lointains de la Guinée se sont bousculés pour prendre des dispositions idoines. Le Togo est le seul pays qui tardivement, par un communiqué de la Primature, avait emboîté le pas aux autres pays pour appeler la population à la vigilance. Même tard, le seul fait que les autorités sont arrivées à le faire reste un acte à encourager. Et au sein des corps habillés du Togo, la sensibilisation avait continué.

Mais, le hic, c’est que, dès le début d’Ebola dans les autres pays, aucune société de téléphonie au Togo n’avait pas pensé mettre leur canal pour accroître la sensibilisation. Au moment où la Guinée essaie de maîtriser la situation chez lui, les consommateurs des réseaux Togocellulaire, Togotélécom, Moov-Togo ne cessent d’encombrer leurs abonnés par l’envoi d’un sms qui, en l'analysant, laisse voir que, le virus Ebola a gagné le Togo peut-être qu’il a déjà fait victime.

« Signaler aux centres de santé, toute personne présentant une forte fièvre et des saignements en tout endroit du corps ou appeler le 111 ». C’est le contenu du SMS que les trois sociétés précitées e cessent d’envoyer aux abonnés à tout bout de champ.

Par exemple, dans la journée du 20 Avril 2014, Togotélécom avait envoyé aux utilisateurs d’Illico, trois fois et de façon intermittente, ce sms aux utilisateurs de son réseau. Togocellulaire, dans la même journée, en avait envoyé aux abonnés de son réseau, deux fois. Pourquoi l’envoi de ce sms à répétition ? Y-a-t-il urgence ? Nous ne saurons le dire. Seulement, au sein de la population et surtout chez les consommateurs, le renvoi à répétition de ce sms non seulement crée le psychose mais fait dire aux abonnés que, à quelque part, quelle que chose ne va pas.

Soit les services de santé viennent de découvrir ou de suspecter un cas de virus Ebola ou bien, on a découvert tout simplement le virus dans un coin du pays. En utilisant ces canaux pour attirer l’attention de uns et des autres, explique un abonnée de Togocellulaire, c’est qu’on cherche à éviter la panique parce qu'on connaît l'effet que cela va produire au sein de la paisible population.

Certains utilisateurs ne cessent de contacter des médias pour en savoir un peu plus sur le vrai sens du sms quand on sait aussi, le nom de ce virus commence à quitter les esprits.

« Je reçois trop de ce sms. Je le demande si on ne nous dit pas indirectement que le Togo est touché par la maladie », ironise Mme Kafui, commerçante au grand marché de Lomé.

Rappelons qu’une épidémie d'Ebola avait sévit depuis plusieurs semaines en Guinée forestière avec plusieurs cas d'infection enregistrés, avec plus de 100 personnes décédées. La maladie s'était déjà propagée aux pays voisins, des cas suspects ayant été détectés au Libéria et au Sierra Leone. Aujourd’hui, la Guinée commence à maîtriser la situation chez lui.

Commenter cet article