/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

Un Nigérian arrêté à l’aéroport de Conakry avec 42 boules de cocaïne

Un ressortissant nigérian, muni d’un passeport bissau-guinéen et ayant avalé 42 boules de cocaïne, a été intercepté à l’aéroport international de Conakry par la police guinéenne, a appris APA samedi de sources policières. Selon la police, Fernando Verela, passager de Royal Air Maroc venait de Sao-Polo en Brésil via Casablanca, lorsqu’il a été interpellé par la police de l’air et des frontières à l’aéroport de Conakry.

Après son interpellation, le Nigérian qui se faisait pour un Bissau-Guinéen, a demandé à aller dans les toilettes où il a vomi neuf boules sur les 42 qu’il avait avalées. Soumis à un interrogatoire au poste de la police, Fernando Verela s’appelle en réalité Deved Ezé. De nationalité nigériane, qui détenait un passeport de service bissau-guinéen délivré en novembre 2013. Lors de l’enquête préliminaire, l’accusé aurait soutenu qu’il est à sa première opération, selon la police. Aux dernières nouvelles, il a été mis à la disposition de la direction centrale de la police judiciaire.

La Guinée était considérée comme l’une des plaques tournantes du trafic de drogue en Afrique de l’Ouest vers la fin de règne de feu Lansana Conté, le deuxième président de la Guinée indépendante. Mais au lendemain de l’arrivée au pouvoir de la junte militaire guinéenne en décembre 2008, les jeunes officiers ont à rythmes d’arrestations, démantelé le réseau du trafic de drogue dans le pays. En 2013, le trafic a toutefois repris en Guinée, selon un rapport publié par des sources indépendantes.

Commenter cet article