/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

Fièvre hémorragique : Pita en alerte rouge après la mort d’une seconde victime.

« Oui ! C’est vérifié, i est mort du virus à Ebola » souligne le préfet de Pita.

Après une première localité de la préfecture de Pita dans la région administrative de Mamou, une autre vient d’être mise en alerte maximale suite au décès de suite du virus Ebola d’un jeune vacancier qui y séjournait. Timbi Tounni puisque c’est de cette sous-préfecture qu’il s’agit est à la une depuis quelques heures. Ce, après le décès de ce jeune qui a eu assez de contacts dans la localité, a appris Guineenews.org.

Joint au téléphone par la rédaction régionale de Guineenews.org, le préfet de Pita Sadiouma Cissé explique : « c’est un jeune vacancier, son groupe l’a sollicité pour un tournoi de foot Ball. Il est venu, il a fait le tournoi, il a séjourné, il a eu des contacts, il a dansé ici, il a travaillé avec des gens, il a visité les familles. Bon, après il s’est senti mal à l’aise et il a été consulté au centre de santé de Timbi Tounny. Ainsi, il a compris lui-même que c’est grave, donc il est rentré à Conakry le lendemain il est mort » précise le préfet de Pita.

À la question de savoir si c’est vérifier que le jeune avait bel et bien le virus Ebola, le préfet répond: « oui ! C’est vérifier il est mort du virus à Ebola. »

Des dispositions de crise ont déjà été prises rapporte El hadj Sadiouma Cissé : « vous savez l’encadrement technique est très difficile. Il faut d’abord cibler tous ses contacts, les encadrer. C’est pourquoi en attendant, nous avons suspendu les marchés hebdomadaires dans toute la zone et les services techniques de santé sont entrain de faire leur travail. On a l’appui du ministère de la santé, de l'OMS, de la croix rouge internationale bref de tous les partenaires. Il y a plus de peur que de mal. Il faut suivre les gens pendant 21 jours s’ils ne présentent pas de symptômes de la maladie ils seront libérés » souligne-t-il.

Selon nos informations, une forte délégation des autorités de Pita présidée par le préfet séjourne actuellement dans la sous-préfecture de Timbi Tounni précisément à Wansan village dans lequel vivait la victime.

Par ailleurs, à en croire le maire de Timbi Tounny, le jeune en question (la victime) a quitté la sous-préfecture le 6 aout et est décède le 10 du même mois à Conakry.

Commenter cet article