/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

 

Pour faire face aux agressions de l’hiver, votre corps  a besoin d’être protégé. Si vous gardez un mauvais souvenir du réveillon dernier, cloué au lit avec thermomètre dans la bouche, suivez ces 10 astuces, et vous serez prêt à affronter l’hiver !

1/ Mangez « intelligent »

Pour fonctionner, votre corps a besoin d’énergie. Pour faire le point sur votre alimentation, suivez le conseil de Mathieu, 34 ans, jeune médecin : « Lors de la grossesse de ma femme, je voulais me rendre compte de sa façon de manger. J’ai décidé de noter tout ce qu’elle mangeait et le résultat fait peur : pâtes, pizza, gâteaux, il n’y avait que des féculents ! ». Pour rappel, une alimentation variée comporte chaque jour des produits laitiers, des fruits et légumes, des produits céréaliers, de la viande ou du poisson, du sucre en petite quantité, et surtout de l’eau…  Alors,  vos stylos !

2/ Dormez

La durée moyenne du sommeil est entre 7 et 8 heures par nuit. D’une personne à l’autre, le besoin de sommeil est différent, mais quand on mène une vie active, la privation de sommeil est difficile à supporter pour l’organisme, au quotidien et sur le long terme. L’Institut national du sommeil et de la vigilance (INVS) recommande de réunir certaines conditions pour préparer un sommeil de qualité : adopter des horaires de sommeil réguliers, se réveiller à son rythme, éviter les excitants après 15 heures, ou encore dîner léger, 2 heures avant le coucher. La fatigue peut aussi être source de stress, de dépressions, et de pannes sexuelles (42% des hommes sont touchés d’après une enquête Doctissimo). Alors n’hésitez plus à vous coucher !

3/ Prenez des compléments alimentaires

Parfois, l’alimentation ne suffit pas à fournir l’énergie nécessaire à notre corps. La vitamine D par exemple est synthétisée par l’exposition du corps au soleil, et en novembre, on est assez peu exposé… Que ce soit en gouttes ou en cachet, ces compléments alimentaires peuvent parfois se substituer aux médicaments traditionnels. Chez les enfants, les pédiatres recommandent l’administration d’ampoules de vitamine D.

Stéphanie, 26 ans, est une jeune mariée convertie par sa belle-mère : « les probiotiques permettent de remettre en ordre notre flore intestinale et donc nos défenses immunitaires. A chaque prise d’antibiotique notre flore intestinale diminue, aussi il faut donc lui permettre de se redévelopper grâce aux probiotiques. Après une bonne cure à l’automne on est paré pour l’hiver ! ». On trouve ce produit les magasins dits naturels (à partir de 20 €) ou en parapharmacie dans certains hypermarchés, sous l’appellation Extrait de pépins de pamplemousse (12,20 €).

4/ Mettez vos vaccins à jour

J’imagine que, comme une majorité d’adultes, votre carnet de santé n’a pas vu un docteur en médecine depuis une douzaine d’années, si vous ne l’avez pas perdu… Alors, on se motive, on cherche son carnet, et on va faire le point chez son médecin traitant ! Et si possible, emmenez toute la famille avec  vous, il y aura bien un membre à revacciner …

5/ Jetez vos mouchoirs

On est d’accord, se moucher dans sa manche comme les Jets de West Side Story, ça fait « bad boy », mais niveau hygiène on repassera ! Au lieu de renifler, on dégaine un mouchoir (en papier, par pitié !) dès qu’on a la goutte au nez, et on le jette, dans une poubelle fermée. Sinon, je vous laisse imaginer les petits microbes qui s’envolent du mouchoir pour se balader dans la chambre…

6/ Lavez-vous les mains

Après un passage aux toilettes, avant de cuisiner, on devrait se laver les mains une dizaine de fois dans la journée : de longues minutes, avec de l’eau chaude et du savon. Il existe des protocoles pour se laver les mains, il y a même des vidéos ludiques pour les enfants. Depuis la grippe H1N1 de l’hiver dernier, les solutions hydro-alcooliques ont fleuri dans tous les sacs à main. Attention toutefois, les professionnels de santé mettent en garde contre leur utilisation : « Elles permettent une rapide antisepsie des mains, concède le CHU de Lyon, mais ne remplacent pas le lavage des mains sales ».

7/ Changez le linge

Se laver les mains, c’est bien. Les essuyer dans une serviette de toilette propre, c’est mieux. Il faut observer une hygiène stricte concernant le linge de maison, surtout si un membre de la famille est malade : une serviette et un gant de toilette par personne, à laver régulièrement. De même, changez les draps chaque semaine : les microbes y sont si bien au chaud, si personne ne vient les déloger, ils attendront la trêve hivernale pour partir !

8/ Couvrez-vous

On attrape froid par les extrémités : pieds, mains, nez, oreilles, ou toute autre partie du corps… Pour vous couvrir, ayez toujours une écharpe ou un bonnet  sur vous. Vous pouvez même en faire un accessoire de mode. Si vous avez froid, c’est plus facile à dire, mais ne vous recroquevillez pas, au contraire, ouvrez-vous sur l’extérieur.

De même, évitez la mauvaise manie qui consiste à se passer les mains gelés sous l’eau chaude en rentrant : rien de tel pour créer des engelures, des mains gercés ou faire péter des petits vaisseaux sanguins. Pour la tenue vestimentaire, préférez plusieurs épaisseurs fines, par exemple un débardeur, un t-shirt à manches longues, un gilet, un châle, et couvrez la gorge.

9/ Evitez le chauffage maximum

Contrairement à ce qu’on peut penser, le surchauffage est un ennemi : il assèche l’air (pensez à la coupelle d’eau sur le radiateur !), le fait stagner et développe les microbes. De plus, un écart de température trop important est difficile à supporter pour le corps, rappelez-vous cet été et la climatisation des magasins…

Alors doucement sur le chauffage : on l’éteint en journée si personne n’est dans l’appartement, on le coupe pour aérer. Dans les chambres, c’est 19° (avec si besoin un plaid ou un gilet), pas 26°.

10/ Consultez sans tarder…

Malgré ces conseils respectés à la lettre, vous avez attrapé un rhume, une angine, une rhinopharyngite ? Ne laissez pas trainer sous prétexte que c’est l’hiver, tout le monde est malade. La maladie ne partira pas toute seule, au mieux vous passez une semaine difficile, au pire vous contaminez tout votre entourage… Dès que les premiers signes de la maladie apparaissent, consultez votre médecin traitant, et suivez le traitement scrupuleusement !

Tous ces conseils, appliqués à la lettre, devraient vous permettre de passer l’hiver.

Commenter cet article