/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba/apanews

Les forces de l’ordre ont empêché mardi le syndicaliste dissident Yamoussa Touré évincé de la Confédération Nationale des Travailleurs de Guinée (CNTG), l’une des plus grandes forces syndicales du pays, de célébrer en solo les festivités du 1er Mai, à Matam, dans la banlieue de Conakry, a appris APA de sources concordantes.


Selon des témoins, Yamoussa Touré n’a pas pu franchir le portail de la Mairie de Matam, où il devait célébrer les festivités du 1er Mai avec ses fidèles collaborateurs.
Les mêmes sources soutiennent qu’un important déploiement d’agents de sécurité quadrillait le bâtiment communal.

Pour sa part, le syndicaliste Yamoussa Touré explique qu’il avait pourtant saisi les autorités administratives :
« Ils ont refusé, en barricadant le portail de la Mairie. J’ai été obligé de tenir mon meeting dans la rue. Je pense que la démocratie est en péril », a-t-il fustigé. 

Yamoussa Touré s’est désolidarisé des autres centrales syndicales qui célébraient les mêmes festivités au Palais du Peuple, dans la commune de Kaloum, au centre de Conakry. 

Amadou Diallo et Yamoussa Touré se disputent le contrôle de la CNTG, l’une des plus grandes forces syndicales du pays.

Amadou Diallo a eu le soutien de toutes les forces syndicales du pays, ainsi que les instances syndicales continentales et internationales.

Commenter cet article