/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

Le colonel Issiaga Camara, un des chefs militaires accusés d'avoir pris part à l'attentat de la résidence présidentielle le 19 juillet 2011 et qui croupissait dans l'une des grandes prisons de Conakry, est décédé mercredi à l’hôpital national Ignace Deen situé au centre de Conakry, a-t-on appris de sources familiales.


"Le colonel Issiaga Camara est effectivement décédé. J'en ai parlé avec sa famille", a notamment indiqué une des sources proches du défunt.

Le colonel Issiaga Camara était le neveu du défunt président, feu Lansana Conté, le deuxième président de la Guinée indépendante.

Au lendemain de la mort de Conté en décembre 2008, le colonel Issiaga Camara, ainsi que d'autres officiers militaires, avaient été arrêtés par l'ex-junte militaire, que conduisait le capitaine Dadis Camara, aujourd'hui en convalescence au Burkina Faso.

Après sa libération, il est à nouveau arrêté dans l'attentat manqué contre la résidence présidentielle le 19 Juillet 2011 à Kipé, un quartier de la banlieue de Conakry.

Depuis, il croupissait à la Maison centrale de Conakry, en compagnie d'une cinquantaine d'accusés, dont des officiers militaires et des civils, en attendant leur procès.

En juillet dernier, il avait bénéficié d’un arrêt de non-lieu avec quinze de ses compagnons d'infortunes mais la Cour Suprême de Guinée avait cassé ce verdict.

Commenter cet article