/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par koaci.com

 

Après avoir nommé certains ténors de la transition dans des postes de responsabilités à la présidence et au sein du gouvernement de Mohamed Saïd Fofana, le professeur Alpha Condé a porté sa confiance à l’un des fidèles parmi les fidèles de Dadis Camara, (l’ancien chef de la junte au pouvoir en Guinée et président du Conseil national pour la démocratie et le développement NDLR), le colonel Moussa Thiegboro Camara.

En effet, c’est un décret présidentiel qui l’a nommé hier au poste de secrétaire général à la présidence chargé des services spéciaux de la lutte anti-drogue et de crimes organisés.

On se souvient que Thiegboro Camara était l’un des principaux instigateurs du phénomène ‘’Dadis Show’’ qui avait fait le tour des médias nationaux et même internationaux concernant l’affaire de trafic de drogue dont la plus grande mérite a été l’arrestation d’Ousmane Conté le fils aîné de feu président Lansana Conté dont le procès est toujours en attente. A rappeler que lors de ce procès le colonel Moussa Thiegboro Camara avait lui aussi comparu à la cour d’assises de Conakry. Dans son témoignage, Thiegboro avait déploré la tournure qu’avait prise le procès et il avait même laissé entendre qu’il était découragé. Pour le réconforter après ce procès, le général d’armées, Sekouba Konaté l’avait nommé Directeur de l'Agence nationale de lutte anti-drogue et de crimes organisées.

Après la reconduction de colonel Moussa Thiegboro Camara à ce poste secrétariat général comme sous l’ère de Dadis Camara, nombreux sont les observateurs qui se demandent s’il aura le même courage pour mener cette tâche difficile qui consiste à traquer les bandits et démanteler les réseaux de trafic de drogue déjà implantés en Guinée et dans la sous région.

Joint au téléphone par la Rédaction de koaci.com à Conakry, le Colonel Thiegboro Camara se dit plus que jamais décidé à remplir sa mission au près du professeur Alpha Condé pour gagner sa confiance et celle du peuple de Guinée.

Commenter cet article