/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

 

 

Dans un déclaration que nous vous livrons in extenso, l'Union des radios et télévisions libres de Guinée se dit préoccupée par les violations récentes de la liberté de la presse par des arrestions arbitraires de journalistes et la fermeture illégale d'une radio.

DECLARATION de l’Union des Radiodiffusions et Télévisions Libres de Guinée.

Les membres de l’Union des Radiodiffusions et Télévisions Libres de Guinée ont été surpris d’apprendre que deux journalistes de la radio FM LIBERTE de Nzérékoré ont été arrêtés et enfermés à la gendarmerie de N’Zérékoré le mardi 18 janvier 2011 à la demande de Mr le Procureur de N’Zérékoré Gnokoro CAMARA qui a également ordonné la fermeture de cette station.
Ces deux journalistes, Messieurs Théodore LOUA et Daniel LAMA animaient une émission intitulée « JUSTICE ET DROIT ».
Les membres de l’Union des Radiodiffusions et Télévisions Libres de Guinée expriment leurs vives préoccupations et leurs inquiétudes face à cette violation flagrante de la Constitution, de la Loi sur la Liberté de la Presse et le droit à l’expression libre du citoyen guinéen exercé par un membre du corps judiciaire.
Ils rappellent que seul le Conseil National de la Communication a la prérogative de fermer une radio.
L’Union des Radiodiffusions et Télévisions Libres de Guinée proteste et condamne avec la dernière énergie ce dérapage et espère que ce genre de pratique contraire à la législation guinéenne ne se reproduise plus.

Fait à Conakry le 20 Janvier 2011

Signé
L’Union des Radiodiffusions et Télévisions Libres de Guinée
 

Commenter cet article