/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

L'agence de presse Reuters a rendu publiques, ce jeudi, les photos de trois autres corps prises après l'assaut de la résidence de Ben Laden à Abbottabad.

 

La polémique sur les photos liées à la mort de Ben Laden n'est pas près de retomber. Alors que le président Obama a déclaré que les clichés du corps de Ben Laden ne seront pas publiés, mercredi soir, l'agence de presse Reuters propose désormais sur son site les photos très crues des autres personnes tuées dans l'assaut de la résidence d'Abbottabad. Trois corps d'hommes habillés de blanc sont ainsi exposés, baignant dans le sang. L'impact des balles est parfois visible et l'un d'eux a un filet de sang qui sort d'une narine ou de l'oreille. La date de la photo est gravée sur l'image en vert: 2 mai 2011, 2h30 ou encore 2h39, selon les clichés. 

Selon la version officielle, deux "messagers", qui seraient les frères du leader d'Al-Qaïda, et peut-être son fils font partie des autres personnes abattues lors du raid. Reuters précise pour le moment que les sujets des photos de sont pas identifiées. 

L'agence de presse a affirmé les avoir achetées à un responsable de la sécurité pakistanaise qui est entré dans la maison de Ben Laden peu après le raid. L'heure qui figure sur les photos signifierait en effet qu'elles ont été prises 50 minutes après l'assaut. D'autres images du même lot montrent l'hélicoptère qui s'est crashé à l'intérieur du complexe. 

"Imaginez la façon dont les Américains réagiraient si Al-Qaïda tuait l'un de nos soldats ou commandants de l'armée et mettait les photos sur l'internet", avait lancé, la veille à propos des clichés du corps de Ben Laden, le républicain Mike Rogers, chef de la commission du renseignement à la Chambre des représentants. Reuters n'a, semble-t-il, pas retenu cette approche politique de la question. Contacté par la rédaction de L'Express, Erin Kurtz, de Reuters, a répondu que l'agence de commenterait pas davantage ces photographies. 

Commenter cet article