/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par Théa King Junior

 

null

 

 

L´Union de la Basse Côte bascule les bas côtiers aux deux doigts sur leur propre sort et le mouvement WON YÈTÈFÉ devient ALFA FÉ.

Depuis le début des alliances avec les deux partis vainqueurs du premier tour des présidentielles du 27 juin dernier, tous les autres partis candidats au premier tour se sont réunis avec leurs états major pour déterminer les critères
de choix entre le RPG de M. Alpha Condé, professeur et l´UFDG d´ El Hadj Cellou Dalein Diallo. Cette démarche implique aussi les coordinations régionales et mêmes tous les partis qui n´ont pas participé au premier tour. Sociologie africaine, oblige !


C´est dans cette ambiance que tous les grand partis de la Basse Guinée, á savoir le parti du feu général Lansana Conté, le PUP, le parti du Premier ministre Sydia Touré, UFR, celui de l´ingénieur Abe Sylla, NGR et la formation politique de M. Fodé Mohamed Soumah, entre autres, se sont tous ralliés á l´UFDG de monsieur Cellou Dalein Diallo.


Le poids de ces grands partis pèse très lourd sur la quantité et la qualité des électeurs de la région côtière qui compte plus de 1.850.000 électeurs inscrits sur les 4 millions de votants sur le plan national.

Cette réalité a le laissé le camp adverse sans grande aspiration au second tour. Voila pourquoi les mauvaises langues ont entrepris une campagne d´intoxication pour détourner les électeurs de ces partis alliés á l´UFDG ; mais, ces derniers  sont appuyé par l´Union de la Basse Côte dirigée par le charismatique directeur de campagne du PUP, le ministre Cheick Amadou Camara.

Ce cocktail de grands leaders constitue une véritable force de frappe, qui démontre avec arguments et preuves le bien fondé de leur choix. Les autres en manque d´arguments, intoxiquent par des faits banaux vite démontables par les
premiers.
C´est pourquoi, aujourd´hui la combinaison entre l´Union de la Basse Côte dirigée par El hadj Cheick Amadou Camara et les grand partis de cette région, fait de l´Alliance Cellou Dalein Président, un adversaire á respecter, sauf spéculation partisane. Car, c´est l´équipe gagnante du Premier tour avec plus 62 pour cent.

Avec le porte á porte, sans bruit, commencé il y a plus d´un mois par le dynamique président de l´Union de la Basse Côte, les meetings sporadiques des dissidents du PUP aujourd´hui sans identité régionale se réduisent en un slogan de campagne proposé par des jeunes opportunistes sans conviction réelle. WON YÈTÈFÉ ou AL FA FÉ ?

Les vrais fils de la Basse Côte, les descendants de l´empire sosso refusent la confusion identitaire, car « les fous et les sous se battront pour une Guinée unie et prospère et non, pour que les malinks s´accaparent du pouvoir ». (Voir le livre intitulé, Guinée : néocolonie américaine ou l´Albanie d´Afrique du Pr. Condé Alpha).


En tout cas, TOUTE LA BASSE CÔTE BOUGE AU RYTHME D´EL HADJ CHEICK AMADOU CAMARA, l´originalité oblige !


Conakry, un reportage de Théa King Junior.

Commenter cet article