/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba/ja

 

 

Candidat du second tour de l’élection présidentielle guinéenne, l’ancien Premier ministre Cellou Dalein Diallo, crédité de près de 43,69 % des voix au premier,  se dit sûr de sa victoire.

Pour Cellou Dalein Diallo, c’est certain : à l’issue du second tour, il deviendra le premier président guinéen élu librement et démocratiquement. « Je suis confiant, je sais qu'il n'y a aucun risque pour moi de perdre ce second tour », a-t-il déclaré jeudi 2 septembre.

Revenant sur ses résultats du premier tour et les rapprochements stratégiques qu’il a ensuite noués, il a effectué la démonstration suivante : « J'ai réalisé une performance de 44 % des voix, j'ai conclu des alliances avec des partis qui ont réalisé au total 18 %. Je pense que (...) j'ai toutes les chances de l'emporter et de manière éclatante. »

Bonne conduite

Le candidat de l'Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) se trouvait jeudi à Ouagadougou, sur une invitation de Blaise Compaoré, médiateur dans la crise guinéenne. Ce dernier devait ensuite recevoir Alpha Condé, l’opposant historique qui affrontera Cellou Dalein Diallo. Alpha Condé a obtenu 18,25 % des suffrages le 27 juin dernier.

De passage à Paris mercredi, il a mis en garde contre toute tentative de fraude. « Nous savons qu'il y a eu une fraude gigantesque au premier tour. Je n'accepterai pas de fraude au second tour », a déclaré le leader du Rassemblement du peuple de Guinée (RPG).

L’objectif de Blaise Compaoré, en réunissant les deux protagonistes de l’élection, est d’apaiser le climat de tension. Il prévoit de proposer aux deux candidats de souscrire à un « code de bonne conduite », afin de prévenir les éventuels débordements, les violences pré-électorales et les tentatives de fraudes.

Le président guinéen par intérim Sékouba Konaté devrait rejoindre à Ouagadougou Cellou Dalein Diallo, Alpha Condé et Blaise Compaoré, pour la signature de ces accords.

Commenter cet article