GUINEEWEB.ORG

La Guinée nouvelle

Cellou Dalein Diallo si près du fauteuil

http://ferloo.com/local/cache-vignettes/L470xH312/jpg_lexPremierministreguineenCellouDaleinDiallo-5246f.jpg

 

 

Ouf ! La Cour suprême de Guinée a enfin rendu, le mardi 20 juillet 2010 dans la soirée, son arrêté sur les résultats définitifs du premier tour de l’élection présidentielle du 27 juin dernier, mettant ainsi fin à la longue et difficile attente des Guinéens et de l’opinion internationale.

Cellou Dalein Diallo de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) consolide sa place à la tête du classement avec 43,69% des suffrages tandis que son poursuivant immédiat, Alpha Condé du Rassemblement du peuple de Guinée (RPG), recueille 18,25% des voix.

Ces deux candidats sont donc qualifiés pour le second tour, qui aura probablement lieu dans moins de trois semaines puisque la loi fixe un délai réglementaire de quinze jours après la proclamation des résultats définitifs du premier tour.

La décision des juges était des plus attendues, du fait des nombreuses accusations de fraude massive et d’irrégularités nées après la proclamation le 3 juillet dernier des résultats provisoires par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et qui donnaient 39,72% des voix à Cellou Dalein Diallo, 20,67% au professeur Alpha Condé et 15,60% à Sidya Touré. La Cour a, en effet, statué sur le recours des candidats et a procédé à l’annulation de nombreux votes, notamment dans cinq circonscriptions électorales.

Si Cellou Dalein Diallo et Alpha Condé demeurent les deux qualifiés pour le second tour, le pourcentage obtenu par chacun des candidats a lui, néanmoins sensiblement varié. Le premier, contrairement au second, a vu sa performance décroître.

Cette fois-ci, les discours des différents candidats ont énormément évolué puisque Sidya Touré de l’Union des forces républicaines (UFR), un des grands contestataires des résultats provisoires, a accepté la sentence de la Cour suprême.

De quoi décrisper l’atmosphère, tendue depuis que le président de transition de la Guinée, le général Sékouba Konaté, accusé d’être de connivence avec Alpha Condé, avait décidé de rendre le tablier. L’arrêt des juges vient, pourquoi pas, aussi contrer toute velléité de putsch en remettant le processus sur les bons rails.

Maintenant que Cellou Dalein Diallo, confiant, cherche des alliances politiques, qu’Alpha Condé, optimiste, prône le changement pour la Guinée et que Sydia Touré a accepté les résultats et veut aller de l’avant, c’est la bataille des alliances qui est en marche.

De prime abord, chaque candidat garde encore toutes ses chances pour le prochain duel, car même si Cellou a presque triplé le score de Condé, il reste que le deuxième tour, c’est une autre paire de manches. Et comme le compteur est remis à zéro, chaque candidat se voit déjà vainqueur avant même le début de la confrontation.

Le représentant du RPG aura néanmoins fort à faire avec la machine ravageuse de l’homme de l’UFDG, qui a véritablement séduit avec ses 43,69%. Au vu des résultats, il n’y a aucun doute qu’il est le superfavori dans cette compétition électorale. Et dans ce contexte, Cellou Dalein Diallo ne passera certainement pas des nuits blanches à former des alliances, mais s’emploiera plutôt à discuter, à négocier et renégocier sérieusement le partage du gâteau après sa victoire.

Quid de la position de Sidya Touré ?

Son appui pourrait être décisif pour les deux premiers candidats, surtout pour le leader de l’UFDG, si près du fauteuil, qui a besoin d’un petit coup de pouce, certes, mais nécessaire pour devenir le premier président démocratiquement élu de Guinée. Jouera-t-il à fond son rôle de faiseur de rois ou appellera-t-il ses partisans au boycott ou à jouer la carte de l’abstention ?

Tout laisse croire que le candidat malheureux de l’UFR se rangera finalement du côté de Cellou Dalein Diallo, car estimant qu’Alpha Condé lui a « volé » sa place lors du 1er tour. Mais la politique réserve parfois bien des surprises. En effet, un tandem Condé-Touré n’est pas non plus à exclure. Si tel est le cas, le deuxième tour risquerait d’être très animé et disputé.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article