/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

                          paques,résurection,ressucité,jesus,la passion,eglise catholique,enterrement,revenant,dogme,endoctrinement,fondamentalisme,fanatisme,integrisme,intolérance,croyance,cerceuil,chine,tradition chinoise

La femme de 95 ans était en fait en état de "mort artificielle".

 

L'entourage avait eu la bonne idée de ne pas clouer le couvercle du cercueil. Une habitante de la province chinoise du Guangxi a semé la terreur dans son village : ses voisins l'ont découverte assise dans sa cuisine six jours après sa mort supposée, rapporte le "Daily Mirror".

Li Xiufeng, 95 ans, avait été retrouvée par un voisin immobile, sans respiration et blessée à la tête, le 17 février à son domicile. "J'avais beau la pousser et l'appeler par son nom, elle ne réagissait pas", raconte Chen Qingwang. Le corps était encore chaud. 

La croyant décédée, le voisin et son fils entament donc les préparatifs en vue de l'enterrement de la vieille femme. Comme le veut la tradition, le corps est placé dans le cercueil, lui-même laissé au domicile de la défunte pendant plusieurs jours, le temps pour ses proches de lui rendre un ultime hommage.

La morte faisait la cuisine

Mais, stupeur : la veille de la cérémonie, le voisin découvre le cercueil vide... et la morte assise sur un tabouret en train de se préparer un repas.

Selon un hôpital du comté, la vielle dame était "simplement" en état de mort artificielle, caractérisé par l'absence de respiration mais un corps encore chaud.

Mauvais point pour la revenante : ses biens avaient été brûlés, comme le veut l'usage local.

 

Commenter cet article