/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

                             

 

Les organisations de la société civile en Côte d’Ivoire et en Guinée ont signé mardi à Abidjan une convention de partenariat afin de former une société civile mieux organisée pour le développement des deux pays.

L’accord de partenariat a été paraphé par Patrick N’gouan de la Convention de la société civile ivoirienne (CSCI) et Mamadou Taran Diallo du Conseil national des organisations de la société civile guinéenne (CNOSCG).

La signature de convention intervention au terme d’un voyage d’études entamé en Côte d’Ivoire le 2 mai par le Conseil national des organisations de la société civile guinéenne (CNOSCG).

Les deux organisations s’engagent à favoriser l’émergence d’une société civile organisée, capable d’agir en acteur et vecteur de changement pour le développement politique, économique et social de leurs deux pays.

Selon les termes de ce partenariat, les deux plates-formes s’inscrivent également dans une nouvelle approche de renforcement des capacités basée sur le respect mutuel et le partage des acquis.

La CSCI et le CNOSCG veulent en outre accroître leurs expertises et expériences, mais aussi consolider les actions aux bénéfices des populations.

Les deux faitières d’organisations de la société civile se proposent de partager une vision commune en vue d’engager des actions de plaidoyer et de mobilisation des acteurs de la société civile de la sous-région, pour amener les décideurs à "passer de la CEDEAO des Etats à la CEDEAO des peuples et des citoyens".

Au cours de son voyage d’études en terre ivoirienne, la délégation guinéenne a rencontré des responsables d’institutions, mais également visité un projet de réinsertion de jeunes filles en difficulté et un centre d’accueil et d’assistance aux réfugiés.

La délégation a sillonné des régions du centre et du nord de la Côte d’Ivoire.

Il est prévu un voyage d’études de membres de la CSCI en Guinée, en vue de finaliser le protocole d’entente devant régir un partenariat de mutualisation des expériences et expertises entre les deux organisations de la société civile.

 


Commenter cet article