/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

 

 

L'ancien chef de la junte militaire guinéenne, le capitaine Moussa Dadis Camara est attendu dans les prochains jours dans son pays.

Le capitaine Dadis, qui vit en exil au Burkina Faso depuis la tentative d'assassinat contre sa personne, va participer aux funérailles de sa mère décédée il y a quelques jours au Maroc.


"Le gouvernement guinéen n’a eu qu’a prendre acte de cette décision, et je pense que c’est tout à fait naturel pour quelqu’un qui a servi ce pays et est un citoyen guinéen”, ajouté Albert Damantag Camara.
Selon le porte-parole du gouvernement guinéen, Albert Damantag Camara, la décision de revenir en Guinée était une décision personnelle: “C’est une décision qui a été prise par le capitaine Dadis lui même. C’est la moindre des choses en matière de décès, surtout lorsque ça concerne un être si cher que la maman.

Restrictions de déplacement

Dans un premier temps, le gouvernement ne souhaitait pas le retour de l’ancien président guinéen.

Il a fallu une rencontre de la coordination de la Guinée forestière, la région d’origine du capitaine Dadis, avec le président Alpha Condé, pour que ce dernier accepte la venue de celui qui a dirigé la Guinée de décembre 2008 à décembre 2009.

En principe, Moussa Dadis Camara se limitera à visiter N'zérékoré, sa ville natale située en région forestière à plus de 1 000 kilomètres au Sud-est de Conakry, pour les funérailles de sa mère.

De nombreux habitants ne comprennent pas cette restriction imposée par les autorités.

Une restriction qui selon eux sous-entend que Dadis est bel et bien en exil forcé à Ouagadougou au Burkina Faso.

Aliou Bari, du parti d’opposition UFC, s’interroge: “je ne sais pas si Dadis lui même connaît ses droits, parce que à aucun moment, aucun papier ne dit que Dadis est assigné à résidence. Il a le droit non seulement de venir à Conakry, mais de partir à N'zérékoré”.

Commenter cet article