GUINEEWEB.ORG

La Guinée nouvelle

Des immigrés expulsés encore du Gabon dont 26 Guinéens



Le Gabon a expulsé la semaine dernière 358 immigrés clandestins, dont un Français.
"Il s'agissait d'immigrés sans papiers ou avec papiers périmés depuis longtemps. Certains résidaient dans notre pays depuis longtemps sans jamais chercher à se régulariser", a précisé une source du ministère de l'Intérieur.



Le quotidien gabonais L'Union a recensé notamment 80 Maliens, 63 camerounais, 39 Sénégalais, 30 Burkinabè, 26 Guinéens (de Guinée-Conakry), 21 Nigérians, 20 Nigériens, 17 Togolais et un Français. 232 immigrés ont été rapatriés par bateau à Calabar (côte sud-est du Nigeria) avant de rejoindre leur pays.



Ces chiffres ont été confirmés à l'AFP par un officier supérieur de la police gabonaise.



"Des disposition financières ont été prises par l'Etat gabonais qui a payé les billets de tout un chacun de Libreville jusqu'à son pays d'origine", selon L'Union.



Pays producteur de pétrole comptant officiellement moins de 1,5 million d'habitants, le Gabon attire, malgré la crise, une importante main-d'oeuvre étrangère clandestine, sans qu'il existe de statistiques officielles sur le sujet.


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article