GUINEEWEB.ORG

La Guinée nouvelle

DIALLO Sadakadji : un homme libre, serein et au service de la nation guinéenne

Un site bien connu en matière de propagande et de désinformation a servi à ses lecteurs une information erronée, injuste et diffamatoire. Selon ce site l’homme d’affaire DIALLO Sadakadji et son fils seraient arrêtés le mercredi 30 juin.

Il lui  serait reproché « l’édition et de distribution de près d’un million de fausses cartes d’électeurs, toutes attribuées à des partisans du candidat présenté par l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG)  M. Cellou Dalein Diallo ».

L’article en question diffuse non seulement un mensonge et constitue de ce seul fait une diffamation (délit de presse) mais il est écrit par des amateurs. Tenez bien, on apprend par exemple que lors du vote « Quelques fois aussi, la somme des suffrages obtenus par les différents candidats est supérieure aux suffrages valablement exprimés ». Il se trouve malheureusement que dans le monde entier le suffrage valablement exprimé est égal à la somme des suffrages obtenus par les différents candidats ». S’il existe une différence, cela est une simple erreur arithmétique et ne constitue pas une fraude. En plus, faut-il rappeler à cet apprenti journaliste que le nombre de votants soit supérieur au nombre d’inscrits n’est pas en soit une fraude. Au niveau d’une localité, en plus des inscrits, les personnes chargées de la sécurité du scrutin, les délégués de partis, les membres du bureau de vote et autres fonctionnaires munis d’un ordre de mission ont le droit, bien que n’étant pas inscrits, de voter au bureau de vote où ils se trouvèrent le jour du scrutin. En tout état de cause, tous les partis sont censés y avoir des représentants. Comment, diantre, ces anomalies pourraient être imputées à un homme, aussi puissant mais si modeste comme DIALLO Sadakadji qui n’est mêlé ni de près ni de loin à l’organisation du scrutin ? Pourquoi incriminer DIALLO Sadakadji et oublier la CENI ?

Et sans doute, l’auteur de l’article n’a pas été à un bureau de vote ou simplement il veut distiller des mensonges au profit de ses commanditaires. Tous les électeurs, qui se sont rendus aux urnes savent que le vote suppose que l’électeur s’est fait identifier et qu’il ait émargé sur la liste des inscrits. Comment pourrait-on faire voter un millions d’électeurs non inscrits sur la liste électorale ? Quelle organisation disposerait DIALLO Sadakadji pour distribuer autant de cartes et faire voter autant du monde au profit de l’UFDG ? Les images des millions de personnes qui ont accueilli Cellou Dalein DIALLO seraient-elles aussi truquées ? Les embouteillages de Conakry et de l’intérieur à chaque déplacement de Cellou seraient-ils faux ou commandités ? Si avec autant de popularité, sur 4 millions d’inscrits, Cellou avait encore un millions de faux électeurs parions qu’il aura facilement 75% des suffrages exprimés dès le premier tour.

En réalité, les criminels et les auteurs de ces mensonges sont connus. L’on pourrait se demander à qui profite le crime ? Quelles sont les intentions de l’auteur de ces mensonges ? Telles sont les questions qui méritent d’être posées.

Le crime profite à quelques partis d’opposition qui pensent que toute la machine financière de Cellou repose sur DIALLO Sadakadji. Pour eux, détruire DIALLO Sadakadji c’est couper le bras financier de Cellou. Erreur, Cellou, ce sont des millions de guinéens qui continuent de le financer en raison de la pertinence de son programme.

L’article n’est pas fortuit. Les ennemis de l’UFDG qui refusent les principes élémentaires de la démocratie, à savoir que chaque citoyen est libre de soutenir qui il veut dans le respect de la légalité, veulent le détruire par tous les moyens. Après avoir lancés en vain un appel aux audits avec des arrières pensées destinées à créer le soupçon sur la crédibilité du candidat de l’UFDG, ils tentent maintenant de salir les personnes supposées soutien de Cellou.

La technique est bien connu des nazis : « mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose ». Selon le site « la rumeur concernant cette arrestation avait déjà couru plusieurs jours durant dans la ville de Conakry ». Mais l’onde de choc n’a pas suffi. Les sites continuent à relayer ces mensonges. C’est peine perdue. Ils veulent réduire DIALLO Sadakadji au silence. Après, ils s’attaqueront jusqu’au dernier des prétendus soutiens de Cellou. Là aussi c’est peine perdue à moins de transformer la Guinée en une prison. Mais tous ceux qui sont lucides savent que la Guinée actuelle s’inscrit dans la dynamique de la démocratie et du changement véritable. Pour ne l’avoir pas compris à temps, Dadis en a payé et malheureusement au prix du sang de ses compatriotes. Pour l’avoir compris, Sekouba sera honoré et adulé. Pour ne l’avoir pas compris certains leaders de l’opposition arpentent la CENI et la Présidence avec l’espoir que des tribalistes essayeront de les aider à modifier les résultats du scrutin du 27 juin. Ils se trompent. Ils ignorent la détermination du peuple de Guinée. Ils n’ont pas vus les malades sous le soleil, les handicapés et les pauvres marcher plus de dix kilomètres pour s’acquitter de leurs obligations civiques. Ils n’ont pas vu les pauvres quémander le transport de leurs épouses recensées sur d’autres contrées, payer les frais de transport afin que leur leader ne perd pas une seule voix. Ils se trompent d’époque et la Guinée d’aujourd’hui n’est pas celle d’hier, celle de demain sera encore meilleure grâce au combat livré par ceux d’aujourd’hui, mais aussi d’hier.

Ils veulent détruire DIALLO Sadakadji compte tenu de ses relations d’amité avec tous les leaders qui veulent le changement véritable en Guinée. Son amitié avec le Président Sekouba dérange. Mais diantre, ses portes sont ouvertes, y compris à ceux qui pensent toujours qu’un DIALLO ne peut soutenir qu’un DIALLO et vice-versa. Vivement qu’une Guinée plus fraternelle voit le jour et que pratiques d’une autre époque cessent.

En définitive, je vous informe que DIALLO Sadakadji est chez lui et il y restera car il n’a rien à se reprocher et il ne fait l’objet d’aucune enquête, n’en déplaise aux colporteurs de fausses nouvelles. Il est au service de la Guinée, des Guinéens qui veulent s’inscrire dans le changement véritable.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M


sincerement j'avais eu peur Diallo que je connais ne peut pas faire des choses pareils.Donc je demande a ce site des excuses en faire Diallo.Diallo sadakadji comme son nom l'indique est un type
qui se respecte et qui fait bcoup de sacrifice.



Répondre