GUINEEWEB.ORG

La Guinée nouvelle

DSK réclame un million de dollars à Nafissatou Diallo

Dominique Strauss-Khan à la sortie du bureau de vote de Sarcelles, le 6 mai 2012.

Dominique Strauss-Kahn porte plainte contre l'ancienne femme de chambre du Sofitel pour «fausses déclarations» et l'accuse de lui avoir fait perdre «des opportunités professionnelles».

Encore un rebondissement judiciaire dans l'affaire DSKDominique Strauss-Kahn a déposé plainte pour «fausses déclarations, diffamation et procédure abusive» contre Nafissatou Diallo, la femme de chambre guinéenne qui l'accuse d'agression sexuelle au Sofitel de New York.

La contre-attaque judiciaire de Dominique Strauss-Kahn se traduit par un document de 15 pages remis au tribunal du Bronx le 14 mai 2012, un an jour pour après son arrestation à New York. À la veille de l'investiture de François Hollande à l'Élysée, les avocats de DSK rappellent que leur client fut «considéré par certains comme le prochain président français», selon ce document que Le Figaro a consulté.

«Atteinte importante à sa réputation»

Pour la défense de DSK, les «fausses déclarations délibérées et calomnieuses» de Nafissatou Diallo ont entraîné «la privation de liberté» de leur client, «son incarcération à Rikers Island puis son placement en résidence surveillée 24 heures sur 24, la perte de son poste de directeur général du FMI et d'autres opportunités professionnelles et, donc, une atteinte importante à sa réputation personnelle et professionnelle aux États-Unis et à travers le monde».

Dominique Strauss-Kahn accuse la femme de chambre du Sofitel de poursuites abusives, de diffamation et de souffrances émotionnelles imposées. Nafissatou Diallo aurait «sciemment menti» sur ce qui s'est passé dans la suite 2806 du Sofitel. «Ni violence, ni force ou contrainte n'ont entouré leur acte sexuel et Mme Diallo ne souffre d'aucune blessure d'aucune sorte», affirment les avocats.

«Un préjudice d'au moins un million de dollars»

Au nombre des griefs figure le fait que DSK a été «soumis à une fouille dégradante et humiliante (…), photographié nu (…) et a été exhibé menotté devant la presse internationale lors de la perp walk».

Les avocats de l'ancien ministre chiffrent le préjudice à «au moins un million de dollars».

«Un an après la brutale agression sexuelle de Mme Diallo, c'est un nouvel exemple de l'attitude misogyne de Strauss-Kahn», a réagi Me Douglas Wigdor, l'avocat de Nafissatou Diallo, interrogé par Le Figaro. «Comme pour sa demande d'immunité diplomatique, nous sommes confiantsdans le fait que cette dernière manœuvre désespérée sera rapidement rejetée.»

Le 8 août dernier, Nafissatou Diallo a porté plainte au civil, une procédure toujours en cours depuis que le juge Douglas McKeon a refusé son classement, le 1er mai, rejetant l'argument selon lequel DSK bénéficiait à l'époque d'une immunité diplomatique. Sa plainte au pénal avait en revanche été abandonnée en août.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article