/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par Cellule de Communication de MCM

http://www.africaguinee.com/image.php?show=news_images&type=image&iid=8803

 

Ce lundi 18 octobre 2010, le Mouvement Cellou est le Meilleur (MCM) a pris d’assaut les artères de la ville de Conakry à travers une campagne dénommée « Hommes Sandwichs » Cette campagne consistait à habiller des centaines de militantes et militants de l’Alliance Cellou Dalein Président de pancartes à l’effigie de leur leader et de faire des marches calmes et festives au bord des routes pendant les périodes de pointe. Quelle fut la surprise pour ces jeunes militants et sympathisants lorsque les forces de l’ordre les ont attaqué et brutalisé sans raison ! Ces jeunes qui ne faisaient rien d’autres que chanter et danser, au bord des routes, pour le plaisir des automobilistes et des piétons.

Tout à commencé à Hamdallaye lorsque vers 18h des gendarmes et policiers de la FOSSEPEL sont venus se ruer gratuitement sur les jeunes de MCM en frappant les jeunes filles et garçons, déchirant leurs habits et détruisant les pancartes qu’ils portaient sur eux. La surprise était telle que certaines filles n’ont pu être sauvés de la violence des barbares que grâce à la solidarité et l’efficacité de l’équipe de coordination de MCM Ratoma. Les mêmes scènes de barbarie ont été vécues, presque au même moment, par la centaine de jeunes de MCM Matoto au Rond point de Gbessia. Alors qu’ils s’apprêtaient à se repositionner au bord de l’autoroute après la tombée de la pluie, une camionnette d’agents de la FOSSEPEL s’est brutalement arrêtée à leur niveau et ils ont commencé à tirer des gaz lacrymogènes sur les jeunes qui ne présentaient aucun signe d’hostilités. Là aussi il a fallu une forte solidarité pour que certains ne soient pas laissés sur place à la merci des barbares de militaires.

Les scènes les plus violentes ont été vécues par les jeunes de MCM de KALOUM, ceux de Dixinn et les jeunes du Mouvement « Sidya Ton pied mon pied » de Matam regroupés pour la circonstance devant le pont 8 novembre où sous le regard affligé des passants, 4 véhicules de militaires sont venus agresser gratuitement les jeunes filles et jeunes garçons désarmés et qui paradaient pacifiquement sans même déranger les automobilistes.

Bilan plusieurs blessés et même des arrestations. C’est dans ces circonstances que Aboubacar Touré, Président du Mouvement « Sidya Ton Pied mon Pied » a été arrêté et brutalisé.

C’est le lieu de prendre à témoin la communauté Nationale et Internationale, pour leur dire que nous ne resterons pas les bras croisés devant les perpétuelles brimades et injustices dont nous sommes victimes. Nous utiliserons tous les moyens possibles pour faire respecter nos droits. Nous ne pouvons comprendre que les jeunes soutenant l’alliance Arc-en-ciel puissent parader librement et que cela nous soit refusé. La Guinée nous appartient tous et nous tenons à ce que cela se sache.

Aussi, nous exigeons avant toute élection que le problème lié à la Présidence de la CENI soit résolu. Nous ne demandons rien d’autre que d’avoir une personnalité neutre et consensuelle qui sera élue comme il se doit à la tête de la CENI. Que cela soit clair, nous ne transigerons pas sur cette question. Pour nous, la clé de la résolution de ce problème se trouve entre les mains du Président de la transition. La paix et la quiétude sociale ne dépendent que de lui.

Commenter cet article