GUINEEWEB.ORG

La Guinée nouvelle

Exclusif : la CENI veut reporter l'élection

La Commission électorale nationale indépendante a décidé de reporter l’élection présidentielle dont le premier tour était prévu le 27 juin, a-t-on appris de source sûre proche de l’institution. 

Selon notre source, la décision est prise à cause du tollé suscité par l’exclusion des Guinéens de l’étranger du processus électoral.

« La CENI veut reporter la date du scrutin pour permettre l’enrôlement des Guinéens de la diaspora », a-t-elle indiqué, rassurant que la date du premier tour reste toutefois à définir.


La semaine dernière, le président de la CENI, Ben Sékou Sylla, avait déclaré que son institution étudiait des voies et moyens pour permettre à la diaspora guinéenne de prendre part au prochain vote.

« Chez nous à la CENI, il n'est pas question du vote ou non, il est question du vote des Guinéens de l'étranger. Nous sommes en train de voir, de réunir les conditions, les voies et moyens qui permettent à nos compatriotes de l'étranger de prendre part au vote pour l'élection présidentielle », avait-il déclaré.


Ces propos faisaient suite à l’implication du président intérimaire, le général Sékouba Konaté et le ministre chargé des Guinéens de l’étranger, Lucien Guilao, dans le dossier.

Le général Konaté, depuis son séjour malien avait mis l’accent sur le fait que l’on soit Guinéen de l'intérieur ou de l'extérieur, tout le monde a les mêmes droits et les mêmes devoirs. « Chaque Guinéen de l'intérieur ou de l'extérieur doit se mettre en tête qu'il ne reste que quatre mois pour aller à des élections transparentes et libres ».


La prochaine étape qui s’avère délicate pour la CENI est de parvenir à convaincre le président intérimaire sur la nécessité de reporter la consultation électorale, en vue de recenser les Guinéens de la diaspora.

Depuis les accords de Ouagadougou, l’officier ne cesse de rappeler que la transition doit durer 6 mois.


Source: Le jour

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article