/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par touleco

 

Après avoir accompagné les autorités guinéennes dans le bon déroulement de leurs élections présidentielles, la Prooftag accueille en ce début d’année une délégation de Conacry dans leurs locaux de Montauban.

Les dirigeants de la société Prooftag, basée à Montauban près de Toulouse, accueillent ce lundi 3 et mardi 4 janvier une délégation de Guinée-Conacry. Il s’agit plus précisément de la CENI, la Commission électorale nationale indépendante qui a veillé au bon déroulement des élections qui ont agité le pays depuis cet été. « Ces élections à haut-risque avaient été sécurisées avec notre système de code à bulles infalsifiable. Au final, celui-ci a pu enlever toutes protestations », explique Francis Bourrières, fondateur de Prooftag. « Aujourd’hui, les responsables de la Ceni viennent témoigner de leur expérience, et comment le code à bulles a pu accompagner le processus démocratique dans leur pays. » 

Un message qui pourrait être entendu par d’autres nations d’Afrique, tandis que dans le pays voisin, la Côte d’Ivoire, la contestation des élections présidentielles continue d’enfler. « D’autres pays d’Afrique nous ont sollicité pour certifier des élections. Ce témoignage de la Guinée est un élément positif, d’autant que nous ne nous attendions pas un tel succès opérationnel de nos solutions », poursuit Francis Bourrières.

Une levée de 8 millions d’euros

La société Prooftag, qui a récemment levé 8 millions d’euros pour son développement, prévoit d’exporter son code à bulles sur tous les continents. Il y a quelques mois, l’entreprise a ainsi été qualifiée par les autorités chinoises pour les aider dans leur lutte contre la contrefaçon. Mais ce système de codes à bulles, elle-même générées de façon aléatoire dans un polymère (ce qui les rend uniques et incopiables), n’est pas seulement réservé aux documents administratifs. 

Prooftag certifie aussi des montres de luxe, des bouteilles de grands crus classés et même des œuvres d’art ou des vêtements. Le dernier tour de table, réussi par le biais du cabinet Pramex International (groupe BPCE), va permettre d’augmenter les capacités de production de Prooftag. Le chiffre d’affaires, de 1 million d’euros pour 2010, devrait ainsi connaître une augmentation sensible pour 2011. 

Commenter cet article