/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

 

 

COLOGNE-La militante des droits de l'Homme Ursula Reimer a fait des révélations sur la position du président Alpha Condé concernant les immigrés guinéens en Allemagne.Avec l'ONG IGFM (Internationale Gesellschaft fur Menschenrechte), Mme Reimer qui connait bien la Guinée, tente tant bien que mal de venir au secours des immigrés guinéens dans ce pays dont la politique d'asile s'est durcit ces dernières années.Enquête...

Selon Mme Reimer, la psychose de rapatriement et de précarité qui gagne la communauté guinéenne est justifiée quand on tient compte des quelques faits réels. Plusieurs explications face à cette détresse des immigrés guinéens en Allemagne.

L'Attitude des nouvelles autorités guinéennes

Avant son élection à la présidence en 2010, Alpha Condé avait déjà une idée sur les immigrés guinéens en Allemagne.Mme Ursula Reimer témoigne:

Nous sommes au début des années 2000, devant des partisans et d’autres personnes venues écouter M. Alpha Condé, à l'époque leader du rassemblement du peuple de guinée(RPG).Il avait indexé les immigrés guinéens en ces termes:

“ Les 70% des guinéens qui sont en Allemagne sont des criminels”

Séance tenante, j’ai levé la main et je lui ai dit que:" je m’occupe de la Guinée depuis des années avec mon ONG et que la majorité des guinéens en Allemagne se comportent très bien.

A la fin de la conférence, M Condé vient vers moi et me dit: “chère Madame, je n’aime pas que l’on me contredise en public”.

Je lui ai dit que "la véracité se reablit en public quand elle est écornée en public".


Aujourd'hui, après le retour à l'ordre constitutionnel en Guinée, beaucoup d'immigrés guinéens sont menacés d'expulsion.Malgré les cris d'alarme des activités des droits de l'Homme, la machine est enclenchée.Derrière les arguments économiques, beaucoup d'entre eux risquent de payer leur proximité avec l'opposition guinéenne.

Les services du réseau de Nfaly entre 1996 et 2007

Plusieurs cadres guinéens en particulier M.N'faly Keita sont sont soupsçonnés de trafics d'êtres humains.

Pour Ursula Reimer, N'faly Keita demeure l'un de cerveaux de ce trafic.Elle raconte:

Après mes inverstigations et les rapports pris très aux sérieux par le ministère allemand des Affaires étrangères, NFaly Keita a été consideré comme persona non grata en Allemagne et on lui a refusé le visa en 2007. Son ami M- Frank Binder a été muté dans un autre department.

Au Nordrhein- Westfalen, en 1996 il n'y avait presque jamais de filles dans les procès d'asile. Elles ont simplement disparues. La seule explication pour nous est, que si elles appellent le numero, que N'faly Keita leur a donné, elles disparaissent dans la prostitution par la force, où N'Faly Keita les a vendu après avoir encassé déjà le prix des passeurs donné par les familles de ses victimes.

J'avais contacté une ONG, qui s'occupe pour des prostituée, qui en veulent sortir, mais je n'ai trouvé qu'une seule fille.

En 2000, j'ai rencontré un père de famille venant de Kamsar (ville minière de la côte) - selon notre accord - plus tard à Conakry avec trois autres pères concernés, Toutes ces quatre familles cherchaient leurs enfants, amenés par N'Faly Keita, qui avaient coupé le contact (trois filles et un garcon) en Allemagne, mais ils n'ont pas su, où en Allemagne ils se trouvaient.

N'Faly Keita a amené des clandestins dont beaucoup de filles en Allemagne, dans d'autres pays européens, aux USA et au Canada.Ce que je peux dire seulement de l'Allemagne: Un de nos deux témoins, par exemple, était venue avec N'Faly Keita. Ils étaient trois jeunes hommes et deux filles. Après leur arrivée N'Faly Keita était parti avec eux par train de l'aéroport de Düsseldorf à la gare de Düsseldorf. Là, il les a mit dans un petit restaurant, en leur disant il va s'occuper pour un hotel. Mais il n'est plus revenue.

Un de ces jeunes hommes s'a promené devant ce petit restaurant, où il a rencontré un togolais, que leur avait offert, de passer la nuit chez lui, pour leur montrer le lendemain, où on peut demander l'asile. Mais les deux filles ont préférées de rester dans le restaurant, elles ont voulu téléphoner un numero, que n'faly Keita leur avait donné. Elles ont dit, quand elles appellent ce numéro, un chef d'une boutique va venir les chercher. - A partir de ca, personne ne les a jamais vu ou entendu d'eux.

Mars 2006 , pendant cette mission la délégation de Nfaly Keïta était prise en charge totale: billets d’avion, frais d’hôtel et 117000 Euros de gratification en vue délivrer beaucoup de laissez passer.

Les jeunes guinéens étaient presentés par la force par les autorités allemandes à N'Faly et sa bande pour leur reconnaissance en vue de délivrer le laissez passer, dans les bureaux du ZAB Dortmund (chez M- Frank Binder). N'Faly Keita a donné aux demandeurs d'asile rejètés, - qui ont du être expulsés -, des papiers dans la salle d'attente, si les concernés lui versent 1000,-Euro sur le compte d'un de ses amis, (un certain Dramé de Essen) il va dire aux allemands, que ceux, qui payaient, ne sont pas des Guinéens, pour leur épargner les laissez-passer, et comme ca, l'expulsion. Quand les procureurs de Dortmund ont lancé une poursuite contre N'Faly Keita, et quand notre ministère des Affaires Etrangères avait eu les resultats de leurs propres recherches, notre gouvernement a eu la crainte de l'immunité diplomatique de N'Faly, qui n'était pas du tout un diplomaet, mais un simple petit chef de service au ministère guinéen chargé des Affaires étrangères.

Au mois de juillet 2007 normalement une délégation avec N'Faly Keita à la tête était prévue. Le jour avant leur départ ils ont appris dans notre ambassade à Conakry, que cette délégation ne recoit plus des visa, et que N'Faly est pour l'Allemagne PERSONA NON GRATA. (Ca au moins!!!!!).


Récemment, des délégués guinéens étaient de nouveau en Allemagne dans le cadre du rapatriement de nos compatriotes résidant dans ce pays.


Affaire à suivre...

 

africaguinee.com

Commenter cet article

karim 20/04/2012 00:05


Salemon, comme toi je suis indigné par ces images. Mais ke veux tu, les guinéens prefèrent de prostrer même devant des SDf, il suffit juste kils soient blancs.


Ici en europe nous vivons dans la peur et quand alpha condé dit ke la majeure partie des guinéens d'europe sont des criminels keskon peut faire. Au temps de Conté ça ne se serait pas passé comme
ça. Lui au moins il savait ce que les émigrés rapportaient au pays. 


Les guinéens sont aigris quand d'autres guinéens reussissent

SALEMON 19/04/2012 23:01


Quelle imbecilite de voir quatre salopards trimballer un jeune guineen de la sorte comme un colis et que dire que nous avons une representation diplomatique la bas. Je pense qu'il y a une
complicite de nos dirigents dans cette affaire.Oeuil pour oeuil,dent pour dent.Notre pays a besoin d'aide bien sur,mais dans la reciprocite et le respect de l'individu.Un guineen expulse d'ou
qu'il soit,la monnaie doit etre rendue immediatement.Quand je vois que c'est meme cotionne par les notres,j'ai sincerement mal quelque part.