GUINEEWEB.ORG

La Guinée nouvelle

Fatou Bensouda et Dadis se sont parlés au téléphone

L’adjointe du procureur de la cour pénale internationale a, au cours de son séjour de travail de trois jours dans la capitale guinéenne multiplier les contacts pour avoir une idée sur les tenants et aboutissants des événements du stade du 28 septembre à la date du même nom.

Des autorités militaires en passant par le premier ministre Jean Marie Doré et certains membres du gouvernement au moment des faits. Ce n’est pas tout car Fatou la gambienne a aussi  visité le stade du 28 septembre, les plusieurs hôpitaux de la capitale Conakry avant d’animer une conférence de presse qui a marqué la fin de son séjour.

Pour ainsi dire, ça n’a pas du tout été repos pour la compatriote du dictateur Yaya Yammeh de la Gambie.

Et l’événement qui a sans doute marqué la procureure adjointe de la CPI c’est l’entretien téléphonique qu’elle a eu avec le président du CNDD, le Capitaine Moussa Dadis Camara. Qui est en convalescence à Ouagadougou, la capitale du pays des hommes intègres.

A propos,  l’homme du 23 décembre 2008 a été mis en contact avec Mme Bensouda par le ministre de la justice et garde des sceaux, le Colonel Siba Loholamou, a appris Guineelive de source proche du ministre.

Cependant, rien n’a filtré de cette conversation entre la procureure adjointe et le président du CNDD.

Toutefois, il faut dire que  la CPI n’entend pas se substituer à la justice guinéenne au nom de la souveraineté de l’état guinéen, selon Amady Ba de la cour qui est aussi l’adjoint de Fatou Bensouda.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article