GUINEEWEB.ORG

La Guinée nouvelle

Fin de la visite du président de la transition guinéenne en Côte d'Ivoire

http://www.rfi.fr/sites/filesrfi/imagecache/rfi_43_large/sites/images.rfi.fr/files/aef_image/2010-04-13T194001Z_2135337789_GM1E64E0A5501_RTRMADP_3_IVORYCOAST_0.JPG

 

Le général Sékouba Konaté a achevé mercredi 14 avril sa visite d'amitié et de travail en Côte d'Ivoire. Au cours de son séjour à Abidjan, le président de la transition guinéenne s'est entretenu en tête à tête avec le chef de l'Etat ivoirien. Selon nos informations, il a notamment été question entre les deux hommes de la sécurisation de la frontière entre les deux pays en vue de la future élection en Guinée. Retour sur les relations entretenues ces dernières années entre la Côte d'ivoire et la Guinée.

La mort de Lansana Conté fin 2008 a privé Laurent Gbagbo d'un allié. Lorsqu'il était isolé sur la scène ouest africaine, le président ivoirien pouvait toujours se tourner vers son aîné à Conakry. Au plus fort de la crise ivoirienne, les Forces nouvelles, par crainte d'une attaque depuis la Guinée, avaient d'ailleurs décrété la zone frontalière « zone rouge ».

Le décès de Lansana Conté a sérieusement rebattu les cartes des relations entre les deux pays puisque aussitôt après l'arrivée au pouvoir de Moussa Dadis Camara, un axe CNDD-Forces Nouvelles s'est mis en place. Selon plusieurs sources, le ministre Sidiki Konaté, très proche de Guillaume Soro, et Idrissa Chérif, le ministre de la Communication du capitaine Dadis, en étaient les deux pivots.

Malgré cela, Laurent Gbagbo a toujours conservé des amitiés en Guinée. La plus ancienne est celle qu'il entretient avec son camarade de l'internationale socialiste Alpha Condé qui, entre Paris et Conakry, ne se prive jamais d'un détour par Abidjan.

Lansana Kouyaté, qui fut un temps le représentant de l'Organisation de la Francophonie en Côte d'Ivoire, peut aussi se prévaloir de bonnes relations avec le président ivoirien.

L'opposition politique à Abidjan a également ses entrées à Conakry. Les ex-Premiers ministres Alassane Ouattara et Sidya Touré sont deux vieux complices. Quand le premier dirigeait le dernier gouvernement Houphouët, le second était alors son directeur de cabinet.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article