/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par guineelive

http://www.tamtamguinee.com/images/rub17/calb4054Sidya_Toure1_jpg.jpg

 

 

Le candidat de l’UFR, l’union des forces républicaines a animé ce soir une conférence de presse à l’étage de l’immeuble le golfe pour faire cas selon lui « des fraudes » qui ont émaillées le scrutin.

Pour le candidat de l’UFR, depuis dix ans, lui et ses frères de la classe politique se battent pour l’avènement d’une véritable démocratie au pays. Mais il faut reconnaitre que « le scrutin du 27 juin a été émaillé de graves irrégularités aussi bien à Conakry que dans les quatre régions naturelles du pays ».  Pour preuve, selon le conférencier, il y a eu l’existence  dans la préfecture de Siguiri de six bureau parallèles portant les numéros 201, 202, 203,204,205,206 présidés par madame Saran Kéita, six autres bureaux dans la même ville portait le même numéro. Ce n’est pas tout car Sidya parle aussi des préfectures de Mandiana, Kouroussa, Dabola, Mali où son parti selon lui est implanté depuis 2005, Dinguiraye, Faranah, la commune de Ratoma, etc. A  Kindia, Dabola, Kouroussa, Kérouané  et Siguiri, le délégué de la cour suprême n’a pas aussi signé les procès verbaux. Et pour le cas précis de Koundara, le candidat de l’UFR parle des bureaux de vote où  le nombre de votant est supérieur au nombre des inscrits. C’est le cas toujours selon Sidya des bureaux de vote numéros 006 avec 66 inscrits et 186 votants, BV 025 186 inscrits pour 721 votants, BV 035, 83 inscrits pour 277 votants, BV036 749 inscrits, 958 votants, BV 037 622 inscrits pour 802 inscrits, BV038, 47 inscrits, 400 votants, BV060, 189 inscrits, 227 votants, BV070 21 inscrits et 78 votants, BV 72, 06 inscrits pour 109 votants et BV 081, 38 inscrits et 153 votants.

Et rien que pour la haute Guinée, Sidya Touré conteste au total 287 919 voix. A propos, il estime que la commission électorale nationale indépendante n’a pas joué son rôle pour faire respecter la loi en pareille circonstance. C’est pourquoi ajoute Sidya Touré, son parti a porté plainte auprès de la cour suprême pour « fraude et l’annulation pure et simple  de ces 287 919 voix ». Tout en remerciant ses militants et sympathisants qui  se sont massivement mobilisés pour sa cause, Sidya admet qu’il y avait interférence et manipulation des chiffres. « Les deux premiers jours du dépouillement, nous étions dans une position confortable mais depuis l’arrivée de l’informaticien de l’organisation internationale de la francophonie au troisième jour, les  nouvelles données et celles qui étaient annulées ont été reprises et intégrées  dans les statistiques et les chiffres ont été gonflés », soutient Sidya Touré.  

A la communauté internationale, Sidya Touré estime qu’il ne s’agit pas de remettre en cause le processus mais son parti entend épuiser toutes les voix de recours que lui confère la loi avant de reconnaitre les résultats du scrutin. C’est dans le cadre d’ailleurs que son directeur de campagne, Maurice Togba Zogbélémou a porté plainte auprès de la cour suprême. Nous y reviendrons.

Commenter cet article