/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba/xinhua

 

 

Treize leaders politiques de l'Opposition guinéenne réunis au sein du Collectif des partis pour la finalisation de la transition, de l'Alliance pour la démocratie et le progrès (ADP) et le Club des républicaines (CDR) sont convoqués jeudi prochain, au tribunal de première instance (TPI) de la Dixinn, pour délits punis par les lois guinéennes, a-t-on appris dimanche de sources concordantes.

 

Selon un membre du Collectif, de l'ADP et du CDR, cette convocation a été notifiée aux responsables politiques à travers une citation à comparaitre établie par le ministère public, à travers le procureur de la République près le TPI de Dixinn. Les délits reprochés aux leaders politiques guinéennes mentionnent leur "implication" dans l'organisation de la marche du 27 février dernier, qui a causé des préjudices énormes et des pertes en vie humaines, chez les manifestants et dans les rangs des forces de l'ordre. Selon la note de convocation du Procureur de la République, il est reproché aux leaders l'organisation d'attroupement, délits et cortèges armés sur la voie publique, coup et blessure volontaires, outrages envers les dépositaires de la forces publiques, dommages à la propriété privée, manifestation en bande, entraves à l' exercice des droits et de libertés individuelles, destructions et dégradations des d'édifices ou installations publiques et privées etc.

 

Dans la citation à comparaître, le procureur indique que les délits ont été commis le jour de la manifestation de l'opposition et les autres jours suivants cette manifestation à caractère politique.

 

Commenter cet article