/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

 

Dans le cadre d’une gestion plus transparente et plus rigoureuse des ressources naturelles, le gouvernement du président Alpha Condé a décidé de radier 818 permis de prospection et d'exploitation minière sur 1072 titres octroyés par les gouvernements précédents.

Ces titres du cadastre minier ont été octroyés illégalement à des sociétés et entrepreneurs miniers qui ne disposent ni de structure juridique crédible, ni de surface financière adaptée, ni de compétences clés pour mettre en valeur les gisements.

La plupart de ces sociétés sanctionnées n’ont en outre pas respecté les engagements contractuels stipulés dans les conventions signés avec le gouvernement notamment :

  • ceux portant sur les travaux géologiques, géophysiques, géochimiques et de forages à réaliser en phase d’exploration 
  • ceux relatifs aux études de faisabilité crédibles et aux investissements pré-exploitation.

Disposant d’un important potentiel minier, avec près du tiers des réserves mondiales de bauxite, le gouvernement a initié depuis 2011 une vision de développement du secteur minier à travers un nouveau code minier qui met l’accent sur : la bonne gouvernance, la transparence dans la gestion des titres miniers, la création d’emplois, le développement communautaire, la protection de l’environnement, l’accroissement des revenus de l’Etat et la garantie des investissements privés.

Le secteur assure près de 90% des recettes d’exportation de la Guinée et sa contribution au PIB est estimée à 14%.

Télécharger le code minier 2011

Commenter cet article