/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

 

 

Le président de la République de Guinée, Alpha Condé a eu une longue séance de travail ce mercredi avec les acteurs de l’agriculture de tout le pays aux cases de Bellevue situées dans la Commune de Dixinn.

Une occasion pour Alpha Condé et ces acteurs de tirer les leçons de la dernière campagne agricole en vue de projeter la nouvelle campagne qui pointe à l’horizon.

Dans son discours introductif, le numéro un des Guinéens s’est réjouit de la présence des acteurs venus de l’intérieur du pays à leur propre frais avant de rappeler que l’agriculture constitue sa première priorité car, sa volonté est qu’au bout de trois ans la Guinée n’importe plus de céréales et que le pays assure l’autosuffisance alimentaire.

Parlant du bilan de la première campagne agricole sous son mandat, Alpha Condé dira : « L’année dernière nous avons commencé en retard du faite que le gouvernement n’a pu être constitué qu’en janvier et normalement la récolte commence en forêt (une région agricole de la Guinée) vers avril donc, nous avons fait les choses dans la précipitation et ça entrainer des résultats catastrophiques. Et les gens ont fait n’importe quoi dans l’achat de l’engrais par méconnaissance de la situation réelle nous n’avons pas pu assurer la répartition des engrais », déplore t-il avant d’annoncer les mesures prises à travers son politique agricole : « Pour combattre les cadres véreux nous avons opté pour l’achat de riz brut directement aux paysans à un prix qui varie entre 4000 et 5000 GNF et que nous revendons ensuite à la population ». Explique Alpha Condé.

Prenant la parole, les paysans ont tour à tour reconnu la volonté du président guinéen de nourrir tous les Guinéens dans les trois premières années de son mandat avant d’expliquer leurs difficultés. Des difficultés qui se résument à l’absence de matériels de production tels que les tracteurs, les décortiqueuses et les batteuses. D’ailleurs, ils lancent un appel au gouvernement pour qu’il les subventionne dans ce sens. Séance tenante, le président Alpha Condé a, dans un langage clair annoncé : « Le gouvernement ne subventionnera aucun tracteur mais, il est toutefois prêt à réparer les tracteurs en panne. Et pour ceux qui veulent avoir des tracteurs neufs, ils sont libres de les acheter avec le gouvernement à travers les modalités suivantes : soit payer au comptant ou payer une partie avec une garantie bancaire ou louer les tracteurs au niveau de nos centres motorisés qu’on va mettre bientôt sur place ».

 
C’est au terme de plus de dix heures d’horloge ponctuées par des échanges parfois houleuses entre le président Alpha Condé, ses cadres et les paysans que le numéro un des guinéens a invité ces paysans venus des huit régions administratives de répartir sur le terrain et de lui fournir des statistiques précises concernant les tracteurs existants et qui ont besoin d’être réparés, le besoin en quantité d’engrais, d’intrants agricoles par préfecture et ce, avant le lancement officiel de la campagne agricole 2012.

 

koaci.com

Commenter cet article