/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

 

 

Le président guinéen a menacé de poursuivre tout manifestant délicat alors que la tension est montée d'un cran dans l'attente des résultats des élections législatives.

Dans une adresse publique à l'occasion de la fête musulmane d'Aïd Mubarack ou Tabaski, Alpha Condé a déclaré que son gouvernement poursuivrait tous les manifestants qui se rendront coupables de destructions de biens publics.

"Nous n'accepterons plus qu'on porte atteinte aux biens des personnes ou aux personnes", a dit M. Condé qui a avertit que "désormais tous ceux qui violeront la loi seront poursuivis par le procureur qui qu'ils soient, qu'ils soient de la mouvance ou de l'opposition, désormais on saura qu'il y a un Etat en Guinée".

Il a également promis que les appareils de l'Etat guinéen "respecteront tous les droits de l’homme et les droits des citoyens, ils appliqueront aussi la loi, on acceptera plus que les délits restent impunis".

La mise en garde faite par le président Alpha Condé intervient dans un contexte électoral tendu.

Trois semaines après la tenue du scrutin législatif du 28 septembre, les résultats provisoires ne sont pas encore tous publiés. L'opposition maintient la pression sur la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pour qu'elle les publie après avoir menacé d'appeler à des manifestations de rue pour dénoncer des cas de fraudes et réclamer l'annulation du scrutin.

Commenter cet article