/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

 

 

L'effet boule de neige et le retour aux perturbations dans le ciel guinéen alors qu'est toujours attendue la date des législatives? Après la décision du président de l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), Cellou Dalein Diallo, place désormais à ses paires de l’opposition républicaine de lui embrayer le pas et de se retirer du dialogue politique. 

Ces derniers dans un élan de solidarité affichée l’ont fait savoir jeudi après-midi lors d’une plénière tenue au quartier général de l’UFDG situé à la minière dans la commune de Ratoma.

La décision a été rendue publique par Aboubacar Sylla président de l’Union des Forces du Changement (UFC) et porte-parole de l’opposition républicaine au sortir de leur réunion de concertation tenue à huis clos.

Pour Aboubacar Sylla leur décision a été motivée par le souci d’une part de solidarité avec Cellou Dalein Diallo et d’autre part le manque de sécurité autour des leaders politiques : « Nous avons décidé, en conséquence, au lendemain de ces événements devenus récurrents, qui ne sont jamais suivis d'enquêtes et de traduction des auteurs devant les tribunaux, de suspendre notre participation au dialogue politique national jusqu'à la création de conditions propices. Nous restons solidaires à notre collègue Cellou Dalein Diallo et ses militants et condamnons fermement les graves événements survenus à son domicile ».

Il termine en annonçant dans la foule la tenue d’une conférence de presse ce samedi à Conakry. La nouvelle stratégie de l’opposition républicaine pour faire fléchir le pouvoir d’Alpha Condé pourrait être exposée lors de ce rendez-vous avec les hommes de médias lors de laquelle sera, sans nul doute posée la question de la participation ou non aux législatives.

 

koaci.com

Commenter cet article