GUINEEWEB.ORG

La Guinée nouvelle

Guinée: au moins 25 morts dans des violences inter-communautaires

 

 

 

Au moins 25 personnes ont été tuées dans des violences inter-communautaires qui se sont produites en début de semaine à Galakpaye, localité du sud-est de la Guinée, a appris jeudi l'AFP de sources policières à Conakry.

Des témoins joints par téléphone depuis Conakry ont évoqué un bilan allant jusqu'à 36 morts mais il n'a pas été confirmé par la police.

Les violences entre autochtones originaires de la région, des Kpèles, et des Malinkés venus d'autres parties de la Guinée, ont éclaté dans la nuit de lundi à mardi, et se sont poursuivies pendant toute la journée de mardi, ont indiqué ces sources.

Une dizaine de victimes ont été brûlées vives, ont-elles précisé, tandis que neuf autres personnes grièvement blessées ont été évacuées à l?hôpital régional de N?Zérékoré.

Les forces de défense et de sécurité dépêchées sur les lieux ont procédé à de nombreuses interpellations.

La mort mystérieuse de plusieurs jeunes dans la région depuis deux mois serait à l'origine des violences. Les habitants de Galakpaye ont fait appel à un féticheur venu du Liberia voisin, pour en déterminer la cause.

Ce dernier a alors désigné un octogénaire d'origine malinké comme étant le sorcier qui aurait jeté des sorts sur les victimes. L'homme ainsi incriminé a été égorgé par un membre de la famille d'un des jeunes morts mystérieusement.

La violence a alors explosé dans la localité entre autochtones et allogènes.

Le chef de Communauté rurale de développement de la région, Etienne Covana Molmou, a ordonné que le féticheur libérien, retourné dans son pays, soit recherché.

La Guinée est une mosaïque d'une trentaine d'ethnies dont les principales sont les Malinkés, les Peuls, les Soussous et les Guerzés.

Les tensions entre elles sont vives, en particulier entre Peuls et Malinkés, et des violences ont régulièrement lieu, plus spécialement à l'occasion des élections, comme ce fut le cas lors du scrutin présidentiel de 2010, remporté par Alpha Condé (Malinké), face à Cellou Dalein Diallo (Peul).

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article