/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba/apa

 

La cérémonie s’est déroulée en présence du principal donateur Cellou Dalein Diallo, ainsi que ses collaborateurs, les victimes et ses pairs de l’opposition guinéenne.

Dans son discours, Cellou Dalein Diallo a indiqué que son initiave vise à réconforter les victimes des violences politiques en Guinée, particulièrement ceux et celles du 28 Septembre 2009 lors de la répression militaire à Conakry a-t-il dit :

« L’idée de créer le FAVIP s’est imposée à moi dès les premiers jours qui ont suivi les évènements de Septembre 2009. Et le montant de 2 milliards de francs guinéens reçus de l’Etat pour me dédommager de la destruction de mon domicile et de la perte de mes biens lors des évènements de Septembre 2009, a aussi contribué à satisfaire les demandes d’assistance des victimes », a-t-il annoncé.

Le 28 septembre 2009, la junte militaire aux commandes à l’époque en Guinée avait réprimé une manifestation politique au Stade de Conakry, faisant ainsi 157 morts, de nombreuses femmes violées, ainsi que plus d’un millier de blessés.

Des leaders politiques guinéens, dont Cellou Dalein Diallo, ont été blessés par les militaires au cours de la répression, qui avait indigné la communauté internationale.

Sous la transition militaire, la junte d’alors avait offert deux milliards de francs guinéens à chacun des trois leaders politiques, dont Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré et Jean Marie Doré pour les dédommager, suite aux aux pertes enregistrées.

Plus deux ans après, Cellou Dalein Diallo a décidé de sortir ses deux milliards de francs guinéens pour les investir directement dans le cadre des actions humanitaires.

« Le FAVIP a une double mission. La première est la prise en charge sanitaire et psychologique des victimes et la seconde est purement économique », a-t-il annoncé.

apanews

Commenter cet article