/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

 

Au moins 1.800 membres de l'ethnie Peul ont été contraints de fuir leurs habitations en Guinée-Conakry en raison d'affrontements ethniques à l'approche de l'élection présidentielle, selon le Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations unies (OCHA).

Alexandre Gashangi, responsable de l'OCHA à Conakry, a expliqué qu'au cours du week-end, des familles peuls avaient commencé à affluer dans les villes de Diabola et Dinguiraye dans le centre du pays. Ces villes sont situées juste au sud de Kankan, le fief du candidat Alpha Condé, appartenant à l'ethnie Malinké.

Ce qui devait être la première élection libre et équitable dans le pays est devenu une compétition entre les deux principaux groupes ethniques du pays. Les Peuls soutiennent quasi-unanimement le politicien peul Cellou Dalein Diallo et les Malinké soutiennent Alpha Condé.

Commenter cet article

Diallo 19/11/2014 20:15

c'est vraiment pitoyable

Doudou 30/06/2011 19:45



Correctif : Dabord , c'est Dabola au lieu de Diabola. Puis, Dabola et Dinguiraye sont situés au Nord-Ouest de Kankan, ville de la haute Guinée, habité majoritairement par l'éthnie Malinké de
Alpha Condé