/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

 

Le Lycée Matam un établissement public secondaire situé dans la commune de Matam en banlieue de Conakry a été le théâtre ce lundi matin des violentes échauffourées des élèves en colère contre les enseignants du dû établissement. Les jets de pierre ont fait au moins une vingtaines de blessés et d’importants dégâts matériels. 

D’après nos informations, tout est parti de la publication des résultats du baccalauréat blanc session 2011- 2012.

Des résultats contestés par la majeure partie des candidats au baccalauréat blanc de cette année. Comme le confirme ici un des enseignants du lycée Matam que nous avons joint au téléphone : « Tout est parti de la publication des résultats du ‘’Baccalauréat blanc’’, les élèves comparant les moyennes obtenues par les autres écoles d’environ disent qu’ils ne sont pas d’accord avec leurs résultats du reste catastrophique » explique t-il avant de poursuivre : « Nous avons eu chaud. Pendant deux heures, les élèves ont tout cassé avec des jets de pierre, les vitres de la direction, les véhicules des passants. Tout ce qui est cassable, ils ont cassé. Il y a eu au moins 15 blessés. En ce moment, nous sommes en réunion de crise » précise le pauvre enseignant qui a requit l’anonymat. 

Contrairement aux dernières années selon certaines sources bien introduites au ministère de l’enseignement pré universitaire les résultats du baccalauréat blanc pourraient être maintenus au cas où les élections législatives prévues le 8 Juillet empêcheraient la tenue des examens scolaires nationaux de fin d’année. Alors que les dernières années le baccalauréat blanc n’était qu’une simple évaluation

 

koaci.com

Commenter cet article