/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

La CENI a dû décider de reprendre le décompte des suffrages à Matoto

 

 

Trois semaines après la tenue des élections législatives, la Guinée est fixée sur les résultats complets provisoires de la Commission électorale. D'après les calculs, aucun parti n'obtient la majorité absolue des sièges.

 

Après la longue attente liée à la reprise du dépouillement des suffrages à Matoto, plus grande circonscriptions électorale de Guinée, la commission électorale a rendu compte des résultats complets provisoires des élections législatives du 28 septembre. Premier constat à partir de ces résultats : aucun parti n'obtient à lui seul la majorité absolue des 114 sièges de l'Assemblée nationale. Ni le Rassemblement du peuple guinéen (RPG) au pouvoir et ses alliés de la coalition "arc-en-ciel", ni la coalition des partis de l'opposition démocratique.

 

Au plus offrant ?

Chaque camp compte désormais sur des petits partis en vue de s'assurer une majorité relative. Joint au téléphone dans la soirée de ce vendredi, Lambert Damatang Camara, porte parole du gouvernement, réagit à ces résultats provisoires :

«C'est d'abord un soulagement que ces résultats soient disponibles. Ca nous permet d'envisager enfin de commencer à fonctionner comme un véritable Etat en ayant achevé notre processus de transition démocratique. S'agissant même de la nature des résultats, avec nos alliés il est évident que nous envisagions d'être majoritaires à l'Assemblée.»

 

L'UFR victorieux à Matoto

Dans la circonscription disputée de Matoto, l'Union des forces républicaines (UFR) de l'opposant Sydia Touré se vante d'avoir infligé une défaite au camp présidentiel. Le siège uninominal en jeu à Matoto a été remporté par un membre de ce parti. Il s'agit de Mohamed Aly Doumbouya qui a confié ses impressions à la Deutsche Welle :

«Quand ils s'égosillent pour dire que la commune de Matoto leur appartient, c'est un démenti que nous leur apportons ! Ici, ce bastion, nous appartient ! Le RPG (et ses alliés), avec tout ce qu'ils ont préparé comme magouille, c'était pour avoir cette majorité absolue ! Mais la force des choses leur a montré que c'était pratiquement impossible.»

Une fois les résultats complets plubliés, le jeu des alliances sera ouvert. Mais il faudra attendre que la cour suprême proclame les résultats définitifs, dans un délai d'une semaine peut-être pour que les négociations aient lieu sur des bases sûres.

Commenter cet article