GUINEEWEB.ORG

La Guinée nouvelle

GUINÉE - Hadj 2012 : Des préservatifs saisis dans les colis des pèlerins guinéens

 

Les pèlerinages à la Mecque sont souvent l'occasion d'évasion sexuelle. Après le Hadj 2012, les langues commencent à se délier pour expliquer les ratées de ce rendez-vous aux lieux saint de l’Islam, à la Mecque. Pour tenter de répondre aux langues méchantes, le secrétaire général aux affaires religieuses, Elhadj Abdoulaye Diassy a confirmé la saisie de plusieurs paquets de préservatif à la Mecque lors du Hadj 2012. Mais, rejette les rumeurs sur une saisie de drogue avec les pèlerins guinéens.

Selon Elhadj Abdoulaye Diassy, les rumeurs sur la saisie d’une quantité de drogue à la Mecque restent à vérifier. Il affirme qu’aucun Guinéen n’a été arrêté ou emprisonné en Arabie Saoudite parce qu’il détenait de la drogue : « En ce qui concerne la drogue, j’ai trouvé cette nouvelle à mon arrivée en Guinée. Je suis entrain de tout faire pour trouver la source de cette information. Savoir qui a été la première personne à dire que la drogue a été retrouvée dans les mains d’un pèlerin. Ni l’Ambassadeur, Elhadj Mamoudou Cherif, ni le Consul général, ni le délégué général de l’opération de Hadj en Arabie Saoudite, personne n’a eu cette information en Arabie Saoudite. Là-bas, quand on te voit avec la drogue, c’est la peine de mort. Aucun Guinéen n’a été arrêté avec la drogue, aucun Guinéen n’est dans une prison saoudienne ».

S’agissant des préservatifs, le secrétaire général aux affaires religieuses confirme : « Quand aux préservatifs, ils ont été retrouvé emballer dans un caoutchouc noir dans les colis des pèlerins. Cela s’est passé à Madina et c’est une vérité. Les autorités guinéennes et les autorités saoudiennes sont entrain d’identifier les vrais auteurs. Mais jusque maintenant on ne sait pas si ce sont les pèlerins les ont envoyés pour les vendre ou pour d’autres fins. On ne sait rien pour le moment ».

Elhadj Diassy déplore et condamne l’acte: « Cet acte n’est pas conforme aux règlements du pèlerinage. Le Hadj nous permet de nous repentir afin de ramener nos pêchés à zéro. Nous avons tout fait mais, personne ne s’est présenté pour nous dire que ce colis lui appartenait. Personnellement, je condamne fortement cet acte surtout que cela s’est passé aux lieux Saint de l’Islam ».

A la question de savoir quelle a été la réaction des autorités saoudiennes, Elhadj Abdoulaye Diassy répond : « Les autorités saoudiennes ont trouvées cela bizarre et selon elles, aucun pays n’envoie ça à la Mecque. Si on voit ça avec les pèlerins d’un pays dont 95% de la population est musulmane, un pays qu’elles connaissent et avec laquelle elles ont tissé des relations depuis plus de 70 ans, c’est une désolation. L’Arabie saoudite a confisquée et gardée les préservatifs ». 

 

koaci.com

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article