/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba/afp

 

 

Le Fonds monétaire international a ouvert la porte mercredi à un prêt à la Guinée, qui pourrait être accordé au pays début 2012 compte tenu de l'amélioration de la gestion de ses finances publiques.


Le FMI a salué dans un communiqué publié à l'issue d'une mission à Conakry les "bons progrès" effectués par le pays, relevant qu'"après les dérapages sérieux dans le contrôle des dépenses gouvernementales en 2009-10, le nouveau gouvernement a pris des mesures importantes pour stabiliser la situation budgétaire".

Par conséquent, la banque centrale a cessé de financer le budget de l'Etat, et ,"libérée" de cette obligation, "a pu resserrer sa politique monétaire et a réussi à contenir le rythme de l'inflation", s'est félicité le FMI.

Selon lui, "les perspectives d'une croissance économique plus forte dans les années à venir sont bonnes", et "l'adoption d'un nouveau code minier devrait permettre d'augmenter la part de l'Etat dans les recettes de l'exploitation des ressources naturelles".

L'institution de Washington a indiqué qu'elle négociait une Facilité élargie de crédit, dispositif destiné aux pays ayant besoin d'un ajustement économique prolongé. Aucun montant n'a été précisé à ce stade.

"Les discussions se poursuivront dans les semaines à venir dans le but de soumettre le programme à l'approbation du conseil d'administration du FMI au début de l'année 2012", a-t-elle indiqué.

La Guinée pourrait également obtenir une réduction de sa dette dans l'année, dans le cadre de l'initiative pour les Pays pauvres très endettés (PPTE).

Commenter cet article