GUINEEWEB.ORG

La Guinée nouvelle

Guinée: Le président de la CENI annonce un deuxième tour et reconnait qu'il y a eu fraude

http://fr.allafrica.com/img/csi/00160800_8c30eba76c6bf0ba791e9f4ef3aa43fa/w260x.jpg

 

 

Après la publication de l'ordonnance de la Cour Suprême permettant à la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) de jouir de 48 heures de plus sur le délai de trois jours indiqués dans le Code Electoral, le président de l'institution opératrice des élections a levé un coin de voile sur les tendances du scrutin du 27 juin sans pour autant donné de chiffre.

Le président de la CENI, M. Ben Sékou Sylla s'exprime publiquement pour la première fois depuis le 27 juin. Il était à la maison de la presse, centre de communication électorale cet après midi pour apporter plus de précision sur l'ordonnance prise par la Cour Suprême.

 

« C'est nous qui avons demandé à la Cour Suprême de nous appuyé dans un cadre légal puisque nous rencontrons des problèmes de logistique. Vous n'êtes pas sans savoir que la Guinée compte quatre régions naturelles. Certaines préfectures sont difficiles à relier. Nous avons obtenu l'ordonnance. Mais la question a été discutée auparavant avec les vingt quatre (24) partis politiques en lice. Le gouvernement, le Conseil National de Transition et la Présidence ont pris acte » a t-il argumenté.


Pour calmer la fièvre le président de la CENI a indiqué que les guinéens doivent continuer à faire preuve de maturité pour les quarante huit (48) qui suivent. Et que la CENI n'a encore avancée aucun chiffre. « Il faut que les citoyens se méfient des chiffres » a t-il confié.

Le Président de la CENI a par la même occasion soutenu que les résultats provenant des bureaux de centralisation seront acheminés vers Conakry au plus tard demain. Cette opération sera assurée par un représentant de la CENI et de la Force spéciale de sécurisation du processus électoral (Fossepel) avant de préciser que les contentieux ne sont pas réglés par la CENI mais plutôt la Cour Suprême.

« Nous avons enregistré beaucoup de cas de fraude. Il y a eu fraude dans les villes de Dinguiraye, Tougué, Faranah et Siguiri. Les coupables ont été mis à la disposition de la Fossepel et la justice » confie Ben Sékou Sylla.

Le président de la CENI a par ailleurs laissé comprendre la possibilité d'un deuxième tour. « Je m'excuse pour ces explications tardives. Retenez que les problèmes de logistique sont aussi d'ordre budgétaire. Bientôt le deuxième tour. Et aussi les législatives … » a t-il fait remarqué en répondant à la question d'un confrère.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Traoré 03/07/2010 00:09



Aucun Sidya Touré,ton pied mon pied ne sera au deuxiéme tour.CELLOU DALEIN DIALLO ET LE Pr ALPHA CONDE SERONT AU Deuxiéme tour,le peuple à massivement voter pour ces deux candidats,donc Sidya
touré,la confusion ne passera pas,nous nous voulons plus de violence dans notre.vive l'unité et vive la paix.