/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

 

Le président de la commission nationale électorale indépendante de Guinée, fortement critiqué par les opposants au régime, a annoncé mercredi qu'il quitterait prochainement ses fonctions. Louceny Camara est considéré comme un allié du chef de l'Etat Alpha Condé que l'opposition accuse de chercher à consolider son pouvoir en manipulant les préparatifs des élections législatives. «Au nom de l'intérêt supérieur du pays, j'ai demandé à mon syndicat qui m'a désigné comme leur délégué de ne pas me réélire lors de la prochaine restructuration de la Ceni», a-t-il dit à la télévision d'Etat.

«J'ai pris cette décision afin d'autoriser le processus électoral d'aller de l'avant dans le calme», a-t-il ajouté, précisant qu'il conserverait ses fonctions jusqu'à la nomination d'une nouvelle commission. La Guinée, premier producteur mondial de bauxite servant à la fabrication d'aluminium, peine à achever son processus de transition vers un régime civil.

Dernière étape du processus

La tenue des élections législatives, dernière étape du processus de transition, est sans cesse repoussée en raison de désaccords entre les camps politiques et de problèmes techniques liés à l'inscription des électeurs. Reçu début juillet à l'Elysée par le président François Hollande, le chef de l'Etat guinéen a fait savoir à son interlocuteur, selon une source française, que le scrutin législatif, initialement prévu en décembre 2011, aurait lieu «d'ici la fin de l'année».

Les formations de l'opposition ont décidé de ne plus participer au Conseil national de transition (CNT, qui fait office de Parlement provisoire) et de boycotter les travaux de la commission nationale électorale.

Commenter cet article