GUINEEWEB.ORG

La Guinée nouvelle

Guinée : Les activités de l'usine d'alumine de Friguia paralysées par une grève des travailleurs

 

 

Les travailleurs de l'usine d'alumine de Friguia située dans la ville minière de Fria, à moins de 200 kilomètres de la capitale guinéenne ont déclenché un mouvement de grève ce mardi, pour réclamer de meilleurs traitements au niveau de leurs salaires, a-t-on appris de sources concordantes.

 

Les employés de l'usine veulent à travers ce débrayage "alerter l'opinion nationale sur leurs conditions de vie qu'ils jugent précaires'', selon Mamady Kourouma, un des leaders du syndicaux, qui s'est exprimé  sur les antennes d'une radio locale ce mardi.


L'usine d'alumine de Friguia a été rachetée par la société russe Rusal en 2006 pour un montant de 19 millions de dollars américains, une somme que la junte de Moussa Dadis Camara avait jugé dérisoire, après le décès de Lansana Conté, ouvrant la voie à un procès entre l'Etat guinéen et Ruski alumina au niveau de la Cour de justice internationale.


Le gouvernement d'Alpha Condé serait dans la même logique et tiendrait à une révision de ce contrat d'achat, qui selon lui "lèse'' la Guinée.


De leur côté, les Russes disent éprouver des difficultés à faire fonctionner les installations de Friguia, étant tenus d'engager une subvention annuelle de 30 millions de dollars américains, pour permettre à l'usine de tourner sans arrêt, selon des sources proches de la direction de l'usine.


L'affaire est pendante devant la Cour internationale de justice.


Les grèves sont récurrentes au sein de cette usine depuis 2010, et tous ces débrayages tourneraient autour de revendications portant sur une augmentation des salaires.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article