/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba/xinhua

 

Le sous-préfet de Tondo, localité abritant le barrage de Kaléta dont les travaux de construction confiées à la compagnie chinoise China International Water-Electric (CWE) ont démarré en août dernier, a démenti la rumeur très répandue en ce moment dans la capitale guinéenne, faisant état de la capture d'un "diable'' sur les lieux, a rapporté mardi la Radio nationale.


Sékou Kouyaté s'est dit surpris d'avoir appris cette information qui circule à Conakry, à travers une image véhiculée dans des téléphones portables montrant une créature à la "tête humaine, avec une longue chevelure et la partie inférieure ressemblant à un serpent, poussant des cris perçants''.

 

''Cette fameuse créature s'était opposée à la construction du barrage, raison pour laquelle elle aurait été capturée'', selon les rumeurs.

 

Cette nouvelle défraie la chronique dans la cité et selon les mêmes rumeurs, "le ressortissant chinois qui aurait capturé la créature se trouverait dans un état critique''. Chose que dément catégoriquement le sous-préfet de la localité, selon la Radio nationale.

 

Bien que le bruit se soit répandu comme une trainée de poudre à propos de cette histoire de "fou'', la presse guinéenne dans son ensemble s'est gardée d'en parler, jusqu'à ce que la radio nationale diffuse ce démenti.

Commenter cet article