/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba/pana

http://www.aujourdhui-en-guinee.com/images/rub2/calb1077article_guinee_jpg.jpg

 

 

Les bérets rouges, dépêchés récemment au camp de Kissidougou, dans le sud de la Guinée, auraient tué 9 jeunes militaires qui revendiquaient une amélioration de leurs conditions de vie, a confié mercredi à la radio 'Espace FM', un mutin, sous le sceau de l’anonymat. Les recrues du camp de Kissidougou, à environ 600 km de Conakry, avaient manifesté récemment pour réclamer une amélioration de leurs conditions de vie, exigeant le payement intégral de leurs salaires non versés selon eux, depuis leur enrôlement en 2010, et leur prise en charge médicale.

La même source a assuré que les renforts venus des garnisons de Faranah et de N’Zérékoré, ont encerclé le camp avant de fouiller de fond en comble toutes les maisons jouxtant le camp pour dénicher les mutins qui s’y étaient retranchés.

'Le président Alpha Condé doit être vigilant parce que ceux qui ont agi de cette manière barbare sont ceux-là qui ont trompé les présidents Lansana Conté et Moussa Dadis Camara', a-t-il dit.

Les autorités de la transition avaient fermé en 2010 le camp de Kaléta, à la suite des revendications matérielles, avant de procéder à de nombreuses interpellations parmi les mutins qui avaient été recrutés par l’ex-chef de la junte, le capitaine Moussa Dadis Camara.

On rappelle que le président Alpha Condé a décidé de garder le portefeuille du ministère de la Défense en vue 'de maîtriser et de trouver des solutions aux problèmes' des militaires à qui il a promis une augmentation prochaine des salaires.

Commenter cet article