GUINEEWEB.ORG

La Guinée nouvelle

Guinée / Les dirigeants de la CEDEAO lancent un appel pour l’organisation du deuxième tour des élections dans trois semaines

 

A l’issue de sa Session extraordinaire tenue le 17 septembre 2010 à Abuja, République Fédérale du Nigéria, la Conférence des Chefs d’Etats et de Gouvernement de la CEDEAO a exprimé ses vives préoccupations quant aux récents développements de la situation politique en Guinée et a pris acte du report de la date du second tour de l’élection présidentielle initialement prévue le 19 septembre 2010. La Conférence a salué les efforts déployés à ce jour pour pallier aux dysfonctionnements constatés lors du premier tour et a reconnu les défis à relever en vue d’assurer un bon déroulement du processus électoral dans un climat apaisé. En conséquence, elle a exhorté la CENI à prendre toutes les dispositions nécessaires pour lever les points d’achoppement d’ordre technique et logistique qui obèrent encore les préparatifs du second tour. Afin de ne pas compromettre les progrès enregistrés dans le processus du retour à l’ordre constitutionnel en Guinée, la Conférence a exhorté toutes les parties prenantes à oeuvrer ensemble en vue de fixer une date ferme pour la tenue effective, au plus tard dans les trois semaines, du second tour de l’élection présidentielle.

Dans cette perspective, elle a invité la population guinéenne à faire preuve de retenue, de discipline et de respect de l’ordre et de la loi. En particulier, elle a lancé un appel pressant à M. Cellou Dalein DIALLO et au Professeur Alpha CONDE, les deux candidats en lice pour le second tour de l’élection présidentielle, de se conformer scrupuleusement aux dispositions du protocole d’accord signé le 3 septembre 2010 à Ouagadougou sous l’égide de SEM Blaise Compaoré, Président du Faso et Médiateur de la CEDEAO dans la crise guinéenne, et d’oeuvrer pour une campagne citoyenne et responsable devant concourir à la préservation de la cohésion et de l’unité de la Guinée. Le Conférence a exprimé sa sincère gratitude à SEM Blaise Compaoré, Président du Faso, pour l’excellent travail qu’il continue de faire au nom de la CEDEAO, et l’a encouragé à poursuivre ses efforts de médiation en vue de la résolution de la crise en Guinée.

Les Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO ont réaffirmé leur soutien au Président du Conseil National de Transition (CNT), le Général Sékouba Konaté, pour son engagement dans le processus de sortie de crise en Guinée.

 

SOURCE 

Economic Community Of West African States (ECOWAS)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S


il sérait trés difficile pou les deux candidats en lice du second tour guineen de se conformer au protole d'accord signé a Ouaga d'autant plus qu'ils se sont mème serer la main lors de cette
signature.



Répondre