/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba

 

 Les Etats-Unis s’engagent à apporter son soutien matériel et technique pour la réussite de la réforme du secteur de sécurité et de défense en Guinée, a déclaré mardi le général Carter F. Ham, chef du Commandement américain pour l’Afrique (Africom) lors d’une conférence de presse à Conakry.

Le général Ham a précisé que l’objectif de sa mission enGuinée est de discuter avec le président guinéen Alpha condé, le ministre guinéen de la Défense et les chefs d’état-major des armées afin d’examiner les voies et moyens pour renforcer la coopération militaire entre l’armée américaine et les forcesguinéennes.

Selon lui, les Etats-Unis, à coté d’autres partenaires au développement, vont toujours continuer à appuyer la poursuite de la réforme déjà engagée par la Guinée, pour faire de l’armée une institution républicaine dévouer à la défense des intérêts matériels et moraux du pays.

Lors de son audience avec le président Alpha condé, le Général Ham a énuméré la possibilité de planifier une rencontre entre les chefs d’états-majors guinéens et américains, afin de développer un plan d’action réaliste et réalisable pour un proche avenir.

"Je suis rassuré que nous allons planifier nos positions pour renforcer notre coopération militaire avec laGuinée, dans le souci de qualifier davantage l’armée guinéenne", précisé le général Ham, avant d’ajouter que "la justice militaire et la formation des troupes" constituent des paramètres importants pour la réforme des services de sécurité et de défense.

A propos de la crise malienne, le général Ham a estimé que les Etats-Unis vont soutenir toutes actions visant l’instauration de la paix et la protection des civils face aux menaces des groupes armés dans les régions occupées.

Il a toutefois exclu toute idée d’intervention des soldats américains sur le sol malien.

"Je ne pense pas que le soutien américain n’engage pas les militaires américains dans le conflit maliens" a-t-expliqué, avant de préciser que ce soutien doit nécessairement passer par les résolutions de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

En mars 2011, le général Carter F. Ham est devenu responsable de l’Africom, dont le siège est à Stuttgart en Allemagne. Ce commandement est l’un des six commandements géographiques unifiés au sein du ministère de la Défense américaine.

Commenter cet article