GUINEEWEB.ORG

La Guinée nouvelle

Guinée: mort d'un officier blessé

Un officier de l'armée guinéenne, blessé mercredi soir à Conakry pendant des émeutes provoquées par une coupure de courant pendant un match de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN), est mort des suites de ses blessures, a-t-on appris aujourd'hui auprès de sa famille.

Cet officier de l'armée de l'air, le lieutenant-colonel Alama Kéita, "a été tué par des manifestants qui ont jeté des pierres sur son véhicule", dont l'une l'a atteint à la tempe, a déclaré un membre de sa famille sous couvert de l'anonymat.  "Il a saigné et perdu connaissance au volant, il est mort des suites de sa blessure", a-t-il ajouté. Le ministre de l'Information, Dirus Dialé Doré, a indiqué que le Conseil des ministres a vivement condamné les violences qui ont suivi les coupures de courant entraînant notamment "la mort tragique du colonel Kéita".

Furieux à cause de coupures de courant

Les coupures de courant pendant le match de la CAN opposant le Ghana à laGuinée ont provoqué des violences à Conakry, mais aussi à Kindia, ville située à 130 kilomètres à l'Est de la capitale, qui ont fait de nombreux blessés. Les manifestants, furieux de cette coupure qui a interrompu la retransmission du match alors que les deux équipes étaient à égalité (1-1) à la mi-temps, ont incendié à Kindia le siège local d'Electricité de Guinée (EDG), endommagé de nombreux véhicules et vandalisé des commerces.

Entre les 24 et 26 janvier des coupures de courant durant des matches de la CAN avaient déjà provoqué des émeutes à Conakry, Kindia et Kamsar (300 kilomètres au nord-ouest de Conakry) faisant au moins un mort et des dizaines de blessés. Des édifices publics (police et gendarmerie) avaient été saccagés.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article