/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba/pana

 

 

 Le Premier ministre guinéen, Mohamed Saïd Fofana, a déclaré lundi à l'ouverture du Salon de trois jours sur l'éducation nationale, que le gouvernement allait réformer le système éducatif pour le rendre plus compétitif.

M. Fofana a souligné que 'la rencontre témoigne de l’importance' que le gouvernement accorde dans la recherche des voies et moyens destinés à développer le système éducatif.

Le thème central de la rencontre est 'Stratégies et mesures de réformes pour relever le défi de l’amélioration de la qualité des enseignants/Apprentissages'.

'Ce Salon vise les objectifs qui s’inscrivent en droite ligne dans l’engagement du gouvernement, à savoir, redonner à l’école la place qu’elle mérite en tant que stock sur lequel repose la prospérité', a-t-il indiqué.

La rencontre traitera d’une dizaine de thèmes parmi lesquels 'Amélioration de l’apprentissage du français, Développement des filières et réforme des programmes du secondaire, Stratégie pour un enseignement franco-arabe de qualité et Introduction expérimentale des langues nationales dans l’enseignement primaire'.

Le Premier ministre a assuré que ce salon était d’autant plus important que les résultats des examens nationaux de la session 2011 sont révélateurs de graves lacunes dans l'enseignement en Guinée.

Pour le passage en 7ème année, seuls 30,51 pour cent ont eu la moyenne, alors que pour le Brevet d'études du premier cycle (BEPC), seuls 21, 3 pour cent des candidats ont été déclarés admis.

Pour le baccalauréat, les résultats donnent 8 pour cent d’admis pour la série Sciences expérimentales, 16 pour cent pour la série Sciences mathématiques et 28 pour cent pour la série Sciences sociales.

Le Premier ministre a enfin insisté pour que les pouvoirs publics portent une attention particulière sur les conditions de vie des enseignants pour la revalorisation et la motivation de la fonction enseignante.

Commenter cet article