/>

RTG GUINEE LIVE

Les news en continu


Get Your News Widget

Publié par bouba/xinhua

 

 

Le président guinéen Alpha Condé a procédé mardi à la pose de la première pierre du chemin de fer devant relier la capitale Conakry à Kankan, long de 622 km, en présence de l’ex-président brésilien Lula da Silva.

"Cette journée est le début de la reconstruction de la Guinée toute entière", a déclaré Alpha Condé qui estime que la liaison par rail des deux localités "aussi symbolique qu’historique est porteuse d’espoir pour le lien national".

D’une distance de 662 km, la ligne de chemin de fer permettra le transport des personnes et des marchandises de la capitale guinéenne vers les zones éloignées de l’intérieur du pays et devrait désenclaver plusieurs villes et villages.

Exploitée par l’Office national des chemins de fer de Guinée, cette ligne ferroviaire construite en 1900 et 1914 par les colons français, traversant trois régions naturelles sur quatre, fonctionnait normalement de 1958 jusqu’en 1983.

D’un coût de 600 millions de dollar, l’ouvrage est réalisé par la société brésilienne Vale qui exploite le minerai de fer de Simandou, en région forestière.

La phase de lancement de la production de ce gisement est prévue en 2012 avec 15 millions de tonnes par an.

En 2020, la production devrait atteindre 50 millions de tonnes de minerai de fer par an.

Commenter cet article